Gilbert Elliot-Murray-Kynynmound (1er comte de Minto)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilbert Elliot-Murray-Kynynmound.
Gilbert Elliot-Murray-Kynynmound
Gilbert Eliot, 1st Earl of Minto by James Atkinson.jpg

Gilbert Elliot-Murray-Kynynmound (premier comte de Minto)

Fonctions
député au Parlement de Grande-Bretagne (d)
Gouverneur général des Indes
Prédécesseur
George Hilaro Barlow (en)
Successeur
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
StevenageVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
diplomate, homme politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Parti politique
Membre de
Royal Society, 16e Parlement de Grande-Bretagne (d), 15e Parlement de Grande-Bretagne (d), 14e Parlement de Grande-Bretagne (d), 17e Parlement de Grande-Bretagne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Distinction
membre de la Royal Society (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Gilbert Elliot-Murray-Kynynmound (23 avril 1751, Édimbourg21 juin 1814, Stevenage, Angleterre), 1er comte de Minto, est un homme politique et diplomate écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1763, âgé d'à peine 12 ans, Gilbert est envoyé à Paris avec son frère Hugh pour étudier sous la férule du grand philosophe écossais David Hume. Les deux garçons s'y lient d'amitié avec Mirabeau. Puis Gilbert poursuit et termine ses études à l'université d'Édimbourg.

En 1776, Elliot entre au parlement comme député whig indépendant. Il devient l'ami du philosophe politique Edmund Burke, auquel il s'allie pour attaquer Lord Hastings, devenu gouverneur-général des Indes britanniques.

En 1794, Elliot est nommé gouverneur du Royaume de Corse. Il reçoit le titre de baron de Minto en 1797 et ajoute à son nom celui de Murray-Kynynmond.

Il est nommé gouverneur-général des Indes en 1806, poste qu'il occupera avec succès jusqu'en 1813. Sous sa direction, l'Angleterre étend sa présence aux Moluques, à Java et autres possessions néerlandaises dans la région durant les guerres napoléoniennes. Il reçoit alors les titres de vicomte de Melgund et comte de Minto.

Elliot est enterré à l'abbaye de Westminster.