Royaume de Corse (1794-1796)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec République corse ou Royaume de Corse.
Royaume de Corse
Kingdom of Corsica (en)

1794-1796

Drapeau
Drapeau de la Corse
Blason
Armoiries de la Corse
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de l'île et royaume de Corse (1794).
Informations générales
Capitale Corte, puis Bastia
Langue Italien, corse
Religion Catholicisme
Superficie
Superficie 8,680 km2
Histoire et événements
Déclaration d'indépendance
Royaume conquis, devient un département français
Roi de Corse
17941796 George III
Vice-roi de Corse
17941796 Gilbert Elliot
Président du conseil d'État
17941796 Carlo Andrea Pozzo di Borgo

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Royaume de Corse, ou plus communément royaume anglo-corse, est un État dont l'indépdeance vis à vis de la France fut déclarée le 17 juin 1794. Il exerça sa souveraineté sur l'île de Corse jusqu'en 1796, date de sa reconquête par l'armée française.

Pasquale Paoli, chassé de Corse après la bataille de Ponte-Novo en 1769, où son armée est défaite par les troupes françaises, est appelé par les révolutionnaires en 1789. À son arrivée à Paris, on ne tarit pas d'éloges sur cet homme éclairé, précurseur des Lumières et dont l'influence fut grande, jusqu'au États-Unis, où il inspira la déclaration d'indépendance américaine. Mais rapidement, choqué par les exactions de la Terreur, Paoli préfère retourner auprès des Anglais, où il trouve un appui pour créer un nouveau royaume anglo-corse.

Cette tentative d'indépendance des corses constitue la troisième et dernière en date de l'histoire de l'île, après celles de 1735 et 1755.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Jollivet, Les Anglais dans la Méditerranée (1794-1797) : Un royaume anglo-corse, Paris, 1897.
  • Sir John Frederick Maurice, « Introduction », Diary of Sir John Moore, Londres, 1904.
  • Pierre Tomi, « Le royaume anglo-corse », Études corses, 1956, n° 9, et 1957, n° 14.
  • Robert Roswell Palmer, « The Kingdom of Corsica and the Science of History », Proceeding of the American Philosophical Society, CV, 1961, pp. 345-360.
  • Elisa A. Carrillo, « The Corsican Kingdom of George III », Journal of Modern History, XXXIV, 1962, pp. 254-74.
  • Christian Ambrosi, « La sécession de la Corse en 1794 », Mélanges d'Études corses offertes à P. Arrighi, Gap, 1971, pp. 11-39.
  • John Michael Peter Mac Erlean, « Le Royaume anglo-corse (1794-1796) : Contre-révolution ou continuité ? », Annales historiques de la Révolution française, 1985, n° 260 : Questions d'histoire de la Corse (fin XVIIIe siècle - Révolution française), pp. 215-235.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]