Gilbert Augustin-Thierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilbert Augustin-Thierry
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père

Gilbert Augustin-Thierry (1843-1915) est un romancier et poète français, collaborateur de la La Revue des Deux Mondes et auditeur du Conseil d’État. Ayant entamé une carrière littéraire avec des articles sur Les Révolutions d'Angleterre en 1864 et des Essais d'histoire religieuse en 1867, il se consacra ensuite à l'écriture de nouvelles.

Il est le fils d’Amédée Thierry et le neveu de l’historien Augustin Thierry.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • L’Aventure d’une âme en peine, Librairie académique Didier ;
  • Marfa ; La Tresse blonde ; La Savelli ; La Bien-aimée ; Le Masque ; Le Stigmate ; Le Complot des libelles, Colin, éditeur ;
  • L'Aventure d'une âme en peine, Didier, 1875 ;
  • Le Capitaine Sans-Façon 1813 : épisodes de la contre-révolution, Charavay, éditeur, 1882 ;
  • La Fresque de Pompéi ; La Madone qui pleure, Librairie Plon ;
  • Ghiselle, drame lyrique en quatre actes, Choudens, vers 1896 ;
  • La Mystérieuse affaire Donnadieu, 1802, Plon-Nourrit et Cie, 1909 ;
  • Les grandes mystifications littéraires, Plon-Nourrit et Cie, en deux série : première série, 1911 ; deuxième série, 1913.

Source[modifier | modifier le code]

André Beaunier, Gilbert Augustin-Thierry, article in La Revue des Deux Mondes, rubrique « Revue littéraire », , p. 216 ; texte en ligne sur wikisource.