Giant Sand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giant Sand
Description de cette image, également commentée ci-après
Giant Sand, en concert à Faenza, Italie en 2006.
Informations générales
Surnom Giant Sandworms, Giant Giant Sand
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, roots rock, Americana, country alternative
Années actives Depuis 1985
Labels Thrill Jockey, Return to Sender (ancien), Koch Records (ancien)
Site officiel howegelb.com
Composition du groupe
Membres Howe Gelb
Thøger T. Lund
Anders Pedersen
Peter Dombernowsky
Nicolaj Heyman
Brian Lopez
Gabriel Sullivan
Jon Villa
Iris Jakobsen
Asger Christensen
Maggie Björklund
Lonna Kelley
Anciens membres John Convertino
Joey Burns
Rainer Ptacek
Chris Cacavas
Paula Jean Brown
Tom Larkins
Iain Shedden
Andrew Collberg, Scott Garber

Giant Sand, anciennement The Giant Sandworms, est un groupe de rock américain, originaire de Tucson, en Arizona. Los Angeles a longtemps été le repaire du groupe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conduit par l'omniprésent chanteur-parolier-guitariste-pianiste Howe Gelb, les membres du groupe ont souvent changé au cours du temps et à chaque nouvel album. La batterie et la basse ont longtemps été assurées par John Convertino et Joey Burns, qui finissent par former le groupe Calexico. Aux claviers officie Chris Cacavas (de Green on Red)[1], à la basse Paula Jean Brown (épouse de Gelb dans le même temps)[2], et à la batterie Tom Larkins (plus tard associé à Jonathan Richman)[3]. Parmi les musiciens invités on relève les noms de Victoria Williams, Neko Case, Juliana Hatfield, PJ Harvey, Vic Chesnutt, Steve Wynn, Vicki Peterson, Rainer Ptacek, quasiment tous les membres de Poi Dog Pondering et des petites contributions de la fille de Gelb et Brown, Indiosa Patsy Jean.

Tout comme les changements fréquents de musicien, la tonalité musicale des albums varie également, d'une guitare électrique à peine grattée – à la manière d'un des modèles de Gelb, Neil Young – à des passages s'inspirant quasiment du heavy metal, au sein parfois du même morceau. On retrouve aussi des envolées jazz inspirées par Thelonious Monk à Gelb au piano, jouées avec le phrasé saccadé caractéristique de son œuvre.

En 2012, le groupe publie un nouvel album, Tucson, sous le nom de Giant Giant Sand.

Discographie[modifier | modifier le code]

Giant Sand[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Valley of Rain (Enigma Records)
  • 1986 : Ballad of a Thin Line Man (Zippo)
  • 1987 : Storm (Demon)
  • 1988 : The Love Songs (Homestead)
  • 1989 : Long Stem Rant (Homestead)
  • 1990 : Swerve (Demon)
  • 1991 : Ramp (Restless)
  • 1992 : Center of the Universe (Restless)
  • 1993 : Purge and Slouch (Brake Out)
  • 1994 : Stromausfall (Return to Sender)
  • 1994 : Glum (Imago)
  • 1995 : Goods and Services (Brake Out)
  • 1995 : Backyard Barbecue Broadcast (Koch)
  • 1997 : Official Bootleg Series Volume 1: Build Your Own Night It's Easy (¡Epiphany!)
  • 1999 : Chore of Enchantment (Loose)
  • 2000 : Official Bootleg Series Volume 2: The Rock Opera Years (OW OM Finished Recorded Products)
  • 2001 : Official Bootleg Series Volume 3: Unsungglum (OW OM Finished Recorded Products)
  • 2001 : Selections Circa 1990-2000 (V2 Records Benelux)
  • 2002 : Cover Magazine (Thrill Jockey)
  • 2002 : Infiltration of Dreams (Mucchio Extra)
  • 2003 : Official Bootleg Series Volume 4: Too Many Spare Parts in the Yard Too Close at Hand (OW OM Recorded Products)
  • 2004 : Is All Over the Map (Thrill Jockey)
  • 2008 : *proVISIONS* (Thrill Jockey)
  • 2008 : Provisional Supplement (OW OM Recorded Products)
  • 2010 : Blurry Blue Mountain (Fire)
  • 2012 : Tucson ; a Country Rock Opera (Fire) (sous le nom Giant Giant Sand)
  • 2015 : Heartbreak Pass (New West)

Melted Wires[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Melted Wires (auto-produit)

Howie Gelb[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Snarl Some Piano (Scatterland)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • This Band Has No Members (2006), concert solo de Howe Gelb de sa tournée japonaise de 2005
  • Looking For A Thrill: An Anthology Of Inspiration (2005), interview de Howe Gelb
  • Drunken Bees (1996), documentaire sur Giant Sand réalisé par Marianne Dissard

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joe Lepper, « Giant Sand - Highlights from Fire Records' 25th anniversary 16 Album Reissue Series », No Depression (magazine),‎ (lire en ligne).
  2. (en) « Howe Gelb » (version du 1 mars 2006 sur l'Internet Archive).
  3. (en) « Jonathan Richman Biography », High Road Touring (consulté le 21 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]