Germaine Hainard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hainard-Roten, Germaine
Paysage en hiver.png
Paysage_en_hiver. 20e siècle. Huile sur toile
Naissance
Décès
Sépulture
Cimetière de Bernex (Suisse) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
peinture, dessin, illustration
Formation
Ecole des arts industriels, Ecole des beaux-arts de Genève
Conjoint

Germaine Hainard-Roten, originaire de Savièse, née à Nuremberg en 1902 et morte en 1990 à Bernex, est une peintre suisse de paysages et de portraits.[1] Elle est la fille de Bertha Roten-Calpini, peintre suisse, et l'épouse de l'artiste suisse Robert Hainard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a vécu jusqu'en 1917 à Nuremberg, où son père était enseignant. Elle suit ensuite l'école au couvent de Sion. Puis elle étudie à Genève, à l’École des arts industriels, la bijouterie et le dessin de figure ; elle suit également des cours du soir à l'École des beaux-arts de Genève (élève de Philippe Hainard), où elle rencontre Robert Hainard.

De 1925 à 1929, elle travaille comme émailleuse à la fabrique de montres Zenith au Locle.

Elle fréquente les peintres de Savièse : Édouard Vallet, Paul Virchaux, Hans Berger et Paul Mathey[2].

En 1929 elle épouse Robert Hainard, graveur et sculpteur genevois. Ils partagent ensemble la passion de l'observation de la nature sauvage. À sa mort, Robert Hainard publie une biographie de sa femme[3].

Dès 1930, elle expose des peintures à la Société des femmes peintres et architectes suisses, aux expositions nationales et fait partie de jurys.

Ils exposent régulièrement ensemble, elle se charge de la gestion des collections et de la préparation des expositions[4].

Ils ont deux enfants : Pierre (1936) et Marie (1942). Pierre Hainard écrira plus tard un livre sur ses parents[5] et Marie Pflug-Hainard une chronique de la famille[4].

Maison Hainard à Bernex

En 1938 ils s'établissent dans la commune genevoise de Bernex. En 1957, ils emménagent dans une maison dont Germaine a dessiné les plans. Ils y ont leur atelier. Cette maison est actuellement le siège de la Fondation Hainard, fondée en 1998 et dirigée par Pierre Hainard.

Ils voyagent beaucoup ensemble, pour observer et dessiner la nature, entre autres en Bulgarie (1938, sur l'invitation du roi Boris pour que Robert puisse y observer les ours), Laponie (1951, voyage à pied, pour peindre les lumières célestes nocturnes), Yougoslavie (1954), le delta du Guadalquivir pour y voir des oiseaux et des lynx (1969), en Roumanie (pour y voir des ours, 1972), en Islande (avec la Société botanique de Genève, 1976) puis également en Afrique (Ouganda, Kenya, Tanzanie pour observer la faune) et en Asie (Inde, Népal, 1977). Au cours de ces voyages, elle réalise des aquarelles.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Elle a obtenu à Genève le Prix Calame (1934), le Prix Diday (1937) et le Prix Harvey (1941[6],[7]).

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions collectives :

  • expositions nationales suisses d'art en 1931, 1936, 1941 et 1946,
  • expositions nationales suisses de Zurich en 1939,
  • Kunsthaus de Zurich en 1940,
  • Sion en 1951[8] et 1959[9],
  • Exposition nationale suisse du travail féminin, à Zurich, en 1958[10],
  • Musée Rath en 1980[11].
  • Elle expose régulièrement avec la SSFPSD (Société suisse des femmes peintres, sculpteurs et décorateurs).

Expositions avec Robert Hainard :

  • 1935 : Musée Rath, Genève, du 5 au [12]
  • 1986 : Savièse, Maison de commune[13],[14]
  • 1998 : Genève (Jardin botanique) et Lausanne (Musée botanique)[15]

Expositions personnelles :

  • 2005 : Savièse, Maison de Commune, du au [16]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Œuvres acquises par le Musée d'art et d'histoire de Genève (Paysage en février ; Ciel bas).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Hainard-Roten, Germaine », sur SIKART Dictionnaire sur l'art en Suisse.
  • Biografisches Lexikon der Schweizer Kunst : unter Anschluss des Fürstentums Liechtenstein, Hrsg: Schweizerisches Institut für Kunstwissenschaft. - Zürich : Verlag Neue Zürcher Zeitung, 1998
  • Künstlerverzeichnis der Schweiz, 1980 - 1990 : unter Einschluss des Fürstentums Liechtenstein, Hrsg.: Schweizerisches Institut für Kunstwissenschaft. - Frauenfeld : $b Huber, $c 1991
  • Lexikon der zeitgenössischen Schweizer Künstler, Fruenfeld, Huber, 1981
  • Künstlerlexikon der Schweiz. XX. Jahrhundert, Frauenfeld: Huber, 1958-1967, 2 Bde
  • Germaine et Robert Hainard, Karin Lieven : exposition, Musée Rath, [Genève], du 5 au . - Genève : Musée d'art et d'histoire, 1935
  • Livret officiel du centenaire de la Société industrielle et des arts et métiers : Sion, du au . - Sion, 1951
  • Kunstausstellung SAFFA 1958 : 22. Ausstellung der Gesellschaft schweizerischer Malerinnen, Bildhauerinnen und Kunstgewerblerinnen : Saffa 1958, Zürich. - Zürich : Buchdruckerei Berichthaus, 1958
  • Artistes du Valais : Noël 1959, du 1er décembre au , Musée de la Majorie, Sion. - Sion : Musée de la Majorie, 1959
  • La relève des muses : entretiens avec des femmes artistes, Valentina Anker. - Lausanne : Ed. l'Âge d'homme, 1983
  • Germaine Hainard-Roten / Robert Hainard. - Genève : Tribune Ed., 1990
  • Témoignages autour de Robert et Germaine Hainard / textes de Valentina Anker ... . - Genève : Ed. Melchior, 1991
  • La trace : approche de Germaine et Robert Hainard, 1981-1990 / Nicolas Crispini. - Genève : Slatkine, 1996
  • Herbier alpin, herbier divin / S. Corinna Bille, Germaine Hainard-Roten, Robert Hainard. - Genève : Slatkine, 2004
  • Impressions de printemps de Germaine et Robert Hainard / Pierre Hainard. - Genève : Slatkine, 2011
  • Les Hainard à Bernex : chronique familiale / de Marie Pflug-Hainard. - Bernex : Fondation Hainard, 2015
  • Germaine et Robert Hainard, peintres, sculpteur et graveur [Enregistrement vidéo] : le à Bernex, GE / interlocutrice: Valentine Anker. Archibald Quartier, naturaliste : le La Chaux-de-Fonds, NE / interlocuteur: Gil Baillod. - Lausanne : Association Films Plans-fixes, 2005
  • Germaine Hainard est décédée : "On a été si heureux!" / $c J.-J. M. - In: Tribune de Genève. - Genève. - 1990/10/30
  • Germaine Hainard / par Joëlle Brack. - In: La Suisse. - Genève. - 1990/10/30
  • Mort du peintre Germaine Hainard / Pa. P. - In: Journal de Genève. - Genève. - 1990/10/31
  • Germaine Hainard-Roten : hommage à une artiste méconnue / Claire Kaplun. - In: Le Courrier. - Genève. - 1990/11/17
  • Germaine Hainard / Claude Koelliker. - In: La Suisse. - Genève. - 1990/11/26
  • A la (re)découverte de Germaine Hainard-Roten, à l'occasion du 100e anniversaire de sa naissance. - In: La Tribune, 03.10.2002
  • Site officiel: Hainard Atelier & Fondation

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Hainard-Roten, Germaine », sur SIKART Dictionnaire sur l'art en Suisse.
  2. Lexikon der zeitgenössischen Schweizer Künstler, Frauenfeld, Huber, 1981
  3. Germaine Hainard-Roten / Robert Hainard, Genève, Tribune éd., 1990
  4. a et b Les Hainard à Bernex : chronique familiale / de Marie Pflug-Hainard. - Bernex : Fondation Hainard, 2015
  5. Impressions de printemps de Germaine et Robert Hainard / Pierre Hainard. - Genève : Slatkine, 2011
  6. La relève des muses : entretiens avec des femmes artistes, Valentina Anker. - Lausanne : Ed. l'Âge d'homme, 1983
  7. A la (re)découverte de Germaine Hainard-Roten, à l'occasion du 100e anniversaire de sa naissance, in: La Tribune, 03.10.2002. - Zürich : Buchdruckerei Berichthaus, 1958
  8. Livret officiel du centenaire de la Société industrielle et des arts et métiers : Sion, du 25 mai au 10 juin 1951. - Sion, 1951
  9. Artistes du Valais : Noël 1959, du 1er décembre au 1er février 1960, Musée de la Majorie, Sion
  10. Kunstausstellung SAFFA 1958 : 22. Ausstellung der Gesellschaft schweizerischer Malerinnen, Bildhauerinnen und Kunstgewerblerinnen : Saffa 1958, Zürich. - Zürich : Buchdruckerei Berichthaus, 1958
  11. Artistes de Genève 1980 : Musée Rath, Genève. - 2 vol., 1979-1980
  12. Germaine et Robert Hainard, Karin Lieven : exposition, Musée Rath, [Genève], du 5 au 24 octobre 1935. - Genève : Musée d'art et d'histoire, 1935
  13. Berthe Roten-Calpini, Germaine Hainard-Roten, Robert Hainard : trois artistes étroitement unis par la pensée et le cœur : grande exposition culturelle de printemps à la maison de commune de Savièse du 10 mai au 22 juin 1986 / Norbert Roten
  14. Savièse : $b une exposition culturelle à ne pas manquer / $c D. - In : Sion-Centre-Informations, 1986,6,p.11
  15. Les fleurs / de Germaine Hainard Roten. - portfolio (11 f.)
  16. Germaine Hainard Roten, Exposition, Maison de Commune, Savièse, Du 24 septembre au 30 octobre 2005 : affiche