Hans Berger (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hans Berger et Berger (homonymie).
Hans Berger
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
Aire-la-VilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Hans Berger, né à Bienne le et mort à Aire-la-Ville le [1], est un artiste peintre suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'un horloger, Johann Josef. Il passe une année à l'Ecole cantonale de Soleure, puis sa famille s'installe à Genève. Il fait son apprentissage dans un bureau d'architecte et suit en même temps des cours de dessin à l'École des beaux-arts de Genève. Il fréquente l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris et travaille dans différents bureaux d'architectes. Grâce à une bourse il retourne à Paris et réalise des premières peintures en 1908. Il est ami avec Alexandre Blanchet qui réalise son buste. Il fait de nombreux voyages en France, Italie, Grèce, Espagne.

Il réalise des fresques aux Hôpitaux universitaires de Genève[2] et à l'Ecole cantonale de Soleure ; ainsi que des lithographies pour le roman de Charles Ferdinand Ramuz, La Grande Peur dans la montagne (Lausanne : Mermod, 1945). Il fait aussi le portrait de Ramuz[3].

En 1914 il épouse Emilia Meier von Winkel. Son fils Jean-Louis, aussi appelé Jean Berger ou Hans Berger Junior, est également peintre[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Troisième prix au Concours Diday en 1909
  • Prix de la ville de Genève en 1955[5],[6]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Widmer, Johannès. - Ceux de Peney. Dans: L'art en Suisse. - Genève. - 1927, p. 239-256
  • Wälchli, Gottfried. - Hans Berger : dessins, aquarelles, peintures. - Lausanne : Mermod, 1954[21]
  • Künstler Lexikon der Schweiz XX. Jahrhundert. - Frauenfeld : Huber, 1958-1967. - Vol. 1, p. 72-73
  • Triumph der Farbe bei Hans Berger : Ausstellung zum 100. Geburtstag = Hans Berger ou le triomphe de la couleur : exposition du centenaire de sa naissance : Kunstmuseum Solothurn, 29. August bis 17. Oktober 1982, Musée d'art et d'histoire, Genève, 25 novembre 1982 au 30 janvier 1983. - Solothurn : Kunstmuseum Solothurn, 1982
  • Dictionnaire biographique de l'art suisse. - Zürich : Verlag Neue Zürcher Zeitung, 1998. - Vol. 1, p. 95-96
  • Bénézit, Emmanuel. - Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays. - Paris : Gründ, 1999. - Vol. 2, p. 148
  • Artistes à Genève : de 1400 à nos jours. - Genève : L'APAGe : Notari, 2010, p. 60-61
  • (de) Allgemeines Künstlerlexikon (Internationale Künstlerdatenbank online)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jura Brüschweiler, « Hans Berger : peut-être bien le plus grand de nos peintres depuis Hodler », Journal de Genève,‎ , p. 13 (lire en ligne)
  2. « Fresques et mosaïques à l'Hôpital cantonal », Journal de Genève,‎ , p. 8 (lire en ligne)
  3. http://www.lens.ch/album/main.php?g2_itemId=6795
  4. A.K., « Hans Berger Junior à la Galerie Spitteler », Gazette de Lausanne,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  5. Rétrospective 1947 - 2007, site ville-ge.ch consulté le 20 janvier 2011.
  6. « Les Prix de Genève 1955 », Journal de Genève,‎ , p. 8 (lire en ligne)
  7. http://www.ville-ge.ch/musinfo/bd/mah/collections/result.php?type_search=simple&lang=fr&criteria=hans+berger&terms=all
  8. G.V., « Exposition Hans Berger », Journal de Genève,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  9. https://www.e-periodica.ch/digbib/view?pid=wbw-002:1930:17::521#521
  10. https://www.e-periodica.ch/digbib/view?pid=wbw-002:1934:21::751#751
  11. https://www.e-periodica.ch/digbib/hitlist?p=pn
  12. André Kuenzi, « Grande exposition-jubilé Hans Berger », Gazette de Lausanne,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  13. https://www.e-periodica.ch/digbib/hitlist
  14. A.K., « Acquerelles et dessins de Hans Berger », Gazette de Lausanne,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  15. Walter Weideli, « La leçon de Hans Berger », Journal de Genève,‎ , p. 15 (lire en ligne)
  16. Triumph der Farbe : die europäischen Fauves
  17. Triumph der Farbe : die europäischen Fauves
  18. Vingt peintres et sculpteurs de Suisse romande : exposition organisée par l'Alliance culturelle romande
  19. Philippe Marthonnet, « Berger : l'union de l'art avec la vie », Journal de Genève,‎ , p. 15 (lire en ligne)
  20. B.-P. Cruchet, « Hans Berger : de force et de transparence », Gazette de Lausanne,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  21. Alfred Berchtold, « "Bonjour, Monsieur Berger!" », Journal de Genève,‎ , p. 15 (lire en ligne)