Georges de Dramard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Georges de Dramard
Georges de Dramard - Album Mariani - portrait.jpg
Georges de Dramard, portrait gravé dans l’Album Mariani.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Distinction

Georges de Dramard ou Georges Bonnet de Dramard, né le à Bretteville-sur-Dives et mort en est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges de Dramard est le fils de Léon Victor Bonnet de Dramard et de Sophie Adélaïde Claire Delaquaize Marÿe[1].

Il est cité par le Dictionnaire Bénézit[2] comme peintre de genre, paysages, natures mortes. Il est l'élève d'Édouard Brandon et de Léon Bonnat. Il expose au Salon à partir de 1868.

Engagé volontaire lors de la guerre de 1870, il est nommé sous-lieutenant le . Il est président et fondateur de la Société française des amis des arts, et de la Société des régates de Cabourg-Dives. Il est président d'un cercle artistique et littéraire rue Volney à Paris. Il est membre du jury et exposant à l'Exposition universelle de Barcelone en 1888.

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1888.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Caen, musée de Normandie : Portrait d'une vieille servante : paysanne en prière, huile sur toile, 100 × 64 cm, achat auprès de M. H.Bourdin.
  • Lisieux, musée d'Art et d'Histoire : Marchande de marée, 1853, huile sur toile, 210 × 140 cm, Salon de 1898 (no 698), don de M. Flurscheim en 1905.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après l'acte de naissance sur la base Léonore, néanmoins on trouve sur Geneanet un arbre généalogique où ce patronyme est orthographié Marye de la Quaize.
  2. À Dramard et non à Bonnet.
  3. « Atelier de Georges de Dramard », notice sur parismuseescollections.paris.fr.
  4. (en) « Portrait of Georges de Dramard », notice sur collection.nmwa.go.jp.
  5. « Georges de Dramard », notice sur musee-orsay.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]