Georges Placzek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Placzek
Brno-plaketa-Georg-Placzek-na-domě-čp97-3-na-Svoboďáku2013.jpg

Plaque frontispice de la maison où a demeuré Georges Placzek.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 50 ans)
ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activité
Parentèle
Baruch Placzek (d) (grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Distinction

Georges Placzek (né le à Brno et décédé le à Zurich) est un physicien tchèque qui s'est démarqué en physique nucléaire[1],[2].

Avec Otto Frisch, il propose une preuve expérimentale directement observable de la fission nucléaire[3]. Avec Niels Bohr et d'autres, il clarifie le rôle de l'uranium 235 dans une réaction en chaîne nucléaire[4].

Dépêché par les Britanniques, Placzek a participé aux recherches atomiques du Laboratoire national de Los Alamos pendant le Projet Manhattan de 1943 à 1946[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « George Placzek » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Jan Fischer, « George Placzek - an unsung hero of physics », Cern Courier, CERN, vol. 45, no 7,‎ (lire en ligne)
  2. (cs) A. Gottvald, « Kdo byl Georg Placzek (1905-1955)] », Čs. čas. fyz., vol. 55, no 3,‎ , p. 275-287 (lire en ligne)
  3. (en) O. R. Frisch, « The Discovery of Fission – How It All Began », Physics Today, vol. 20, no 11,‎ , p. 43-48
  4. (en) J. A. Wheeler, « Mechanism of Fission », Physics Today, vol. 20, no 11,‎ , p. 49-52
  5. (en) D. C. Fakley, « The British Mission », Los Alamos Science,‎ , p. 186-189

Liens externes[modifier | modifier le code]