George Călinescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis George Calinescu)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Călinescu.
George Calinescu
Stefan Dimitrescu - Portretul lui George Calinescu.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
OtopeniVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Académie roumaine (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata

George Călinescu, de son nom de naissance Gheorghe Vișan (né le 14 juin 1899, à Bucarest - mort le 12 mars 1965, à Otopeni, près de Bucarest) est un écrivain, critique, esthéticien, essayiste, historien de la littérature, professeur à l'université de Iași et à l'université de Bucarest, académicien roumain. Il a écrit des romans réalistes à la manière de Balzac, auquel il a consacré des pages dans Scriitori străini (Écrivains étrangers), 1967. Il a passé en revue toute la littérature roumaine des origines jusqu'au temps présent, étant considéré comme l'un des plus importants critiques littéraires roumains de tous les temps, à côté de Titu Maiorescu et Eugen Lovinescu.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Études d'estétique et de littérature universelle[modifier | modifier le code]

  • Impresii asupra literaturii spaniole (en français: Impressions sur la littérature espagnole)
  • Sensul clasicismului (1946) (en français: Le sens du classicisme)
  • Scriitori străini (1967) (Écrivains étrangers) (Ouvrage paru après la mort de l'auteur)
  • Ulysse (1967) (Ouvrage posthume)

Histoire et critique littéraire[modifier | modifier le code]

  • Viața lui Eminescu (1932) (en fr. La Vie d'Eminescu)
  • Opera lui Mihai Eminescu (1934) (en français: L'Œuvre de Mihai Eminescu)
  • Viața lui Ion Creangă (1938) (en français: La vie de Ion Creangă)
  • Ion Creangă. Viața și opera (1964) (en français: Ion Creangă. La Vie et l'Œuvre)
  • Istoria literaturii române de la origini până în prezent, Fundația Regală pentru Literatură și Artă, București, 1941, (la seconde édition revue et ajoutée, Editura Minerva, București, 1982).
  • Istoria literaturii române. Compendiu (1945)
  • Principii de estetică (en français: Principes d'esthétique)
  • Universul poeziei (1947) (en français: L'Univers de la poésie)
  • Nicolae Filimon (1959) (Monographie)
  • Cronica mizantropului (en français: La Chronique du misanthrope)
  • Cronica optimistului (en français: La Chronique de l'optimiste).
  • Gr. M. Alexandrescu (1962) (Monographie)
  • Vasile Alecsandri (1965) (Monographie)

Ouvrages rédigés en langues étrangères[modifier | modifier le code]

  • Alcuni missionari catolici italiani nella Moldavia nei secoli XVII e XVIII (1925)

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Cartea Nunții (1933) [Le livre des noces]
  • Enigma Otiliei (1938) (L'énigme d'Otilia)[1]
  • Bietul Ioanide (1953) [Le pauvre Ioanide]
  • Scrinul Negru (1965) [L'Écrin noir]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Poezii (1937) (en français: Poésies)
  • Lauda lucrurilor (1963) (en français: L'éloge des choses)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Șun, mit mongol (1940) (en français: Chun, mythe mongol)
  • Ludovic al XIX-lea (1964) (en français: Louis XIX)
  • Teatru (1965) (en français: Théâtre)

Impressions de voyage[modifier | modifier le code]

  • Kiev, Moscova, Leningrad (1949) (en français: Kiev, Moscou, Léningrad)
  • Am fost în China nouă (1953) (en français: J'ai été dans la nouvelle Chine)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il existe une traduction en français: Georges Calinesco, L'énigme d'Otilia, La Nef de Paris Éditions - Éditions en langues étrangères, Bucarest, [s. d.], Traduit du roumain par Aurel Georges Boesteanu, 624 pages

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mircea Martin, G. Călinescu și complexele literaturii române, 1981, ed. a II-a, Editura Paralela 45, 2002
  • Ion Bălu, George Călinescu. Critică și interpretare, Cartea Românească, 1970
  • Ion Bălu, Viața lui G. Călinescu, 1981, ed. a II-a, Editura Libra, 1994
  • Ion Bălu, G. Călinescu. Eseu despre etapele creației, 1970.
  • Ion Bălu, G. Călinescu: spectacolul personalității, Editura Fundației Culturale Ideea Europeană, 2004.
  • Mircea Zaciu, Marian Papahagi, Aurel Sasu, Dicționarul scriitorilor români, A-C, Editura Fundației Culturale Române, 1995.

Liens externes[modifier | modifier le code]