Gemma Salem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gemma Salem
Gemma Salem, 2015.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
AntakyaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gemma Salem, née le à Antioche (Turquie), est une écrivaine suisse d'origine vaudoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Gimel, Gemma Salem passe sa jeunesse dans différentes régions du Moyen-Orient et fréquente les écoles catholiques d'Istanbul, de Téhéran et de Beyrouth.

Lorsqu'elle rentre en Europe, elle vit d'abord en Suisse, puis s'établit en France. Elle exerce tour à tour les métiers de danseuse, de comédienne et de pianiste. En 1982, elle publie Le Roman de Monsieur Boulgakov. Suivent une douzaine d'autres livres parmi lesquels des romans, des biographies, des essais, ainsi qu'une dizaine de pièces de théâtre.

Elle est nommée pour le prix Médicis en 1982 (Le Roman de Monsieur Boulgakov) et soutenue jusqu'au dernier tour par Marthe Robert. Elle reçoit le prix Schiller en 1992 et figure sur les listes du prix Médicis essai (1993) et du prix Colette.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans et essais[modifier | modifier le code]

  • Le Roman de Monsieur Boulgakov, 1982, Paris, L'Âge d'Homme ; réédition, Paris, Zulma, 2003
  • La Passion de Giulia, Paris, Mercure de France, 1984
  • Les Exilés de Khorramshahr, Paris, Flammarion, 1986
  • Bétulia, Paris, Flammarion, 1987
  • Lettre à l'hermite autrichien, Paris, La Table Ronde, 1989
  • L'Artiste, Paris, La Table Ronde, 1991 - Prix Schiller
  • Thomas Bernhard et les siens, Paris, La Table Ronde, 1993 ; réédition, Paris, La Table Ronde, coll. « La petite vermillon », 2005
  • Schubert, (illustrations de J.-M. Locatelli), Paris, La Joie de Lire, 1994 ; réédition, (illustrations de Sempé), Vienne, Bernest, 2014
  • Mes amis et autres ennemis, Paris, Zulma, 1995 ; réédition, Monaco/Paris, Le Rocher, coll. « Motifs » no 325, 2008
  • L'Opale de Saint-Antoine, Paris, Zulma, 2001
  • La Rumba à Beethoven, Paris, Pierre-Guillaume de Roux, 2014
  • Dramuscules viennois | Wiener Dramolette, bilingue, traduction Margret Millischer, Vienne, Tarantel, 2014

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Ludwig et Lola, Théâtre de l'Octogone, Lausanne, 1996
  • Aloïs-le-voyou. En français : Nouveau répertoire dramatique, France Culture, Paris, 1996, avec Jacques Gamblin. En allemand : Wiener Festwochen, 2001, Vienne ; Theater des Augenblicks, Vienne, 2001 ; Theater Drachengasse, Vienne, 2002 ; Theater Forum, Vienne, 2005 ; Theater im Kino, Berlin, 2006 ; Théâtre national Mala Drama, Ljubljana, 2006
  • Les Dramuscules viennois. En français : Théâtre Trévise, Paris, 1998. En allemand : Theater Forum, Vienne, 2004
  • Quelques jours dans la vie de Monsieur Boulgakov, Théâtre Brett, Vienne, 1999
  • Le Bon Misanthrope, 6 courtes pièces d'après 7 nouvelles de Tchekhov, Theater Forum, Vienne, 2008
  • W comme Cassiopée, Wittgenstein Haus, Vienne, 2016

Contributions[modifier | modifier le code]

  • Revue L'Atelier du roman, La Table ronde, Paris. Textes : Rigueur, nouvelle (no 21) ; Abrégeons, sur Pastorale américaine de Philip Roth (n°23) ; That they may face the rising sun, sur le roman de John McGahern (no 37) ; Avis de recherche, nouvelle (no 50) ; Un phénomène illégal, Dossier Boulgakov (no 52) ; Dr Ludwig et Mr Wittgenstein, essai (no 85)
  • Thomas Bernhard, sous la direction de Pierre Chabert et Barbara Hutt, 2002, Minerve, Paris
  • Revue littéraire "Europe", no 959, dossier Thomas Bernhard, "Aloïs, le père interdit", 2009, Paris,
  • Thomas Bernhard : une vie sans femmes de Pierre de Bonneville, Préface, 2016, L'Editeur, Paris

Prix[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque nationale tchèque • WorldCat