Stéphane Héaume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stéphane Héaume
Naissance (47 ans)
Paris
Activité principale
Romancier
Distinctions
Prix du jury Jean-Giono 2002
Prix Emmanuel-Roblès 2003
Prix de la Ville de Deauville 2012
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Nouvelle fiction

Œuvres principales

Le Clos Lothar, Le Fou de Printzberg, Sheridan Square

Stéphane Héaume, né à Paris le 27 mars 1971, est un romancier français. Il écrit également des textes pour des compositeurs de musique classique. Après plusieurs années passées en Afrique et à New York, il vit aujourd'hui entre Paris et Trouville-sur-Mer.

Il est le petit-fils de l'architecte Arthur-Georges Héaume qui, après 1945, a travaillé avec Auguste Perret à la reconstruction du port du Havre.

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • L'Atlantide retrouvée in L'Atelier du roman (n°25), La Table Ronde, 2001 - Lueurs froides in Immédiatement (n°23), 2003 - Houldine in Houlgate, Aude et ses livres, 2003 - Le Livre de moire in Musique intime, Imprimerie Laffont, 2003 - Le Naturaliste in Décapage (n°34), La Table Ronde, 2008 - Par ordre du roi in Décapage (n°35), La Table Ronde, 2008 - Au Venusberg in Décapage (n°37), La Table Ronde, 2009 - La Flèche dans la Jungle in 100 Monuments, 100 Ecrivains, Editions du Patrimoine, 2010 - La Reine Alix in Les Cahiers Pierre Benoit, 2012 - Chemise blanche et bretelles noires in Couleurs Jazz (n°2), 2013 - Carlotta Palace in Les Deux Crânes, 2016 - La septième face du dé in Patchwork (n°9-10), 2016 - Ora fatale in Dernière valse à Venise, Serge Safran, 2017.
  • L'Idole noire, Éditions du Moteur, 2011 (ISBN 978-2-918602-13-2)
  • Ora fatale, Opéra national de Paris, 2017
  • Requiem pour un aigle, Opéra national de Paris, 2017

Essais & contributions[modifier | modifier le code]

Théâtre lyrique & musical[modifier | modifier le code]

  • Triptyque, musique de Richard Dubugnon, Royal Academy of London, Londres, 1999 et Radio France, Paris, 2008
  • Le Voyage écarlate, musique de Richard Dubugnon, Péniche Opéra, Paris, 2002 et Aix-en-Provence, 2005
  • Cantata oscura, musique de Richard Dubugnon, Espace Cardin, Paris, 2005
  • Valse désarticulée, musique de Thierry Escaich, Théâtre du Lierre, Paris, 2007
  • Le Songe Salinas pour mezzo-soprano et orchestre, musique de Richard Dubugnon, création le 14 mai 2009 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris par l'Orchestre national de France, dirigé par Fabien Gabel, avec la mezzo-soprano Nora Gubisch.
  • Les Miroirs de la Ville pour soprano, mezzo-soprano, ténor, baryton et piano, musique de Thierry Escaich, 20e Concours International de Chant, Festival Symphonies d'Automne, 20 au 24 novembre 2013 - Éditions Gérard Billaudot.
  • Mamamouchi, comédie-ballet d'après Le Bourgeois gentilhomme de Molière, musique de J.-B. Lully, création le 8 août 2014 au Festival du Perigord Noir par l'Académie de musique ancienne, dirigée par Michel Laplénie.
  • La Reine, argument de ballet. Musique de Joseph Haydn - Symphonie. No 85 en si bémol majeur, 2016.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Valse désarticulée, in Deux visages, Thierry Escaich. Caroline Meng, Jean-Pierre Baraglioli, CD Daphénéo, 2010.
  • La Reine, Symphonie No 85, Joseph Haydn. Rigel, Sarti, JC Bach. Julien Chauvin, Sandrine Piau, Concert de la loge, CD Aparté / Harmonia Mundi, septembre 2016 (Grand Prix de l'Académie Charles Cros 2016).
  • Le Songe Salinas, Triptyque, Arcanes symphoniques, Richard Dubugnon. Nora Gubisch, Thomas Dolié - Orchestre national de France. Dir. Fabien Gabel, Laurent Petitgirard, Debora Waldman. CD Naxos # 8.573687, janvier 2017.

Lien externe[modifier | modifier le code]