Gazella bennettii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gazella bennettii connue localement sous le nom de chinkara ou idimi, est une espèce de gazelle présente en Asie du Sud. Elle vit dans les prairies et les zones désertiques en Inde, au Bangladesh, dans certaines parties de l'Iran et au Pakistan.

Systématique[modifier | modifier le code]

Son nom scientifique rend hommage à Edward Turner Bennett (1797-1836), un médecin et zoologiste britannique[1].

Morphologie et physiologie[modifier | modifier le code]

Dessin de têtes de Gazella bennettii.

Gazella bennettii mesure de 80 à 95 cm de longueur (avec une queue de 10 cm)), pour une hauteur au garrot de 50 à 65 cm. Les cornes peuvent mesurer 39 centimètres. Adulte elle pèse environ de 14 à 25 kg.

Son pelage d'été est de couleur rougeâtre-chamois, avec une fourrure lisse et brillante. En hiver, la fourrure blanche du ventre et de la gorge est en revanche plus grande. Les côtés du visage sont marron foncé et du coin de l'œil jusqu'au museau, bordée par des bandes blanches.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La Gazella bennettii se reproduit une fois par an pour donner naissance à un petit.

Comportement[modifier | modifier le code]

C'est un animal timide, qui évite les habitations humaines. Herbivore, elle peut vivre sans eau pendant de longues périodes simplement en récoltant l'eau des plantes et de la rosée. Bien que la plupart des individus soient vus seuls, ils peuvent être parfois repérés dans des groupes allant jusqu'à quatre individus.

Sa vitesse maximale de course est va jusqu'à 75 km/h.

Protection[modifier | modifier le code]

Sa population est estimée à 80 000 individus[réf. nécessaire][Quand ?]. Traditionnellement, la communauté des Bishnoi protègent la faune et la flore dans l'État du Rajasthan. Dans un cas célèbre, la star du cinéma indien Salman Khan a été condamnée à cinq ans de prison pour avoir tiré sur une Gazella bennettii vivant sous leur protection.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bo Beolens, Michael Watkins, Michael Grayson. The Eponym Dictionary of Mammals. Éditeur JHU Press, 2009. (ISBN 0801893046), (ISBN 9780801893049). 592 pages. Consulter en ligne, page 37.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :