Gary Dahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gary Dahl
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Gary Ross Dahl, né le à Bottineau (Dakota du Nord) et mort le [1], est un concepteur-rédacteur américain.

Il a aussi été directeur artistique, propriétaire d'une agence de publicité, entrepreneur, mais est surtout connu pour avoir été le créateur des Pet Rocks.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gary Dahl est né à Bottineau mais a grandi à Spokane (Washington). Sa mère est serveuse et son père est ouvrier dans une usine de charpente. Il étudie à l'université d'État de Washington. Il a travaillé comme freelance dans une maison d'édition.

Carrière[modifier | modifier le code]

Pet Rock[modifier | modifier le code]

Tout en vivant à Los Gatos en Californie, assis dans un bar à écouter des amis se plaindre de leurs animaux de compagnie, Gary Dahl plaisante en disant qu'il a le parfait animal de compagnie : une pierre.

C'est l'origine de l'idée de vendre des pierres à des acheteurs comme animaux de compagnie avec les instructions d'utilisation. Le livre d'instruction est finalement le produit réel et contient de nombreuses blagues et jeux de mots. Celui-ci contient par exemple « Si, lorsque vous sortez le rocher de sa boîte, il semble être excité, placez-le sur quelques vieux journaux »[1]. Le packaging est aussi très développé[2], et sa conception représente la majorité des dépenses[3]. La mode n'a duré que moins d'un an, durant l'année 1975, mais c'est suffisant pour faire de Gary Dahl un millionnaire en moins d'une année.[4],[5].

En profitant d'être connu comme le père de ses « animaux », Gary Dahl ouvre un bar à Los Gatos, ironiquement intitulé Carrie Nation (nommé d'après le célèbre bar smasher du même nom). Plus tard, il a tenté de profiter de ce succès en vendant des Sand Breeding Kits et des Red China Dirt (littéralement « Kits de reproduction de sable » et « Terre de Chine rouge »), apparemment un plan visant à introduire, de manière clandestine, la Chine continentale aux États-Unis, un centimètre cube à la fois. Néanmoins, ces nouveautés n'ont pas suscité autant d'intérêt que le Pet Rock.

Publicité et écriture[modifier | modifier le code]

L'agence de Gary Dahl, Services de création Gary Dahl, localisée à Campbell en Californie, se spécialise dans la publicité électronique. Il écrit et produit des centaines de spots publicitaires à la télévision et des milliers de messages publicitaires à la radio pour une grande variété d'entreprises, y compris financières, du domaine de l'automobile, des communications sans fil, de l'éducation, du commerce de détail, mais aussi des nouvelles technologies et des dot-coms.

En 2000, Gary Dahl a remporté le Bulwer–Lytton Fiction Contest, qui est parrainé par l'Université d'État de San José. Il vaincu alors plus de 4 000 participants venant de toute la planète.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Gary Dahl vivait dans les collines au-dessus de Los Gatos et détient une autre maison à Milpitas en Californie.

Sa femme rappelle dans une interview avec le Daily Mail que l'engouement autour des Pet Rock était très amusant quand il a débuté. Cependant, au fil du temps, « les gens venaient le voir des avec idées étranges, s'attendant à ce qu'il fasse pour eux ce qu'il avait fait pour lui-même. C'était souvent des idées vraiment stupides »[6].

En 1988, Gary Dahl dit qu'il a évité les entrevues pendant des années à cause de ce qu'il appelle « un tas de wackos », mention apparaissant de nulle part, mais accompagnée de menaces et des poursuites judiciaires.

Il est décédé le à Jacksonville dans l'Oregon, d'une bronchopneumopathie chronique obstructive.

Livre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Gary Dahl, l’inventeur du caillou domestique, est mort », Big Browser,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (en-US) Margalit Fox, « Gary Dahl, Inventor of the Pet Rock, Dies at 78 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  3. David Goldman, « Pet Rock founder Gary Dahl dead at 78 », CNNMoney,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (en) [1], sur nytimes.com, 1eravril 2018.
  5. (en) [2], sur abcnews.go.com.
  6. (en-US) Lindsey Bever, « Pet Rock inventor Gary Dahl dies at 78. He put a rock in a box and sold millions. », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]