Gare de Gavere-Asper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gavere-Asper
Image illustrative de l’article Gare de Gavere-Asper
La halte avec au fond l'ancien bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays Belgique
Commune Gavere
Adresse Stationsstraat
9890 Gavere
Coordonnées géographiques 50° 55′ 46″ nord, 3° 38′ 24″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services Omnibus (L) et heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 86, Basècles-Carrières à De Pinte
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 208 800 voyageurs/an (2018)
Altitude 8 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Gavere-Asper
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale
(Voir situation sur carte : Flandre-Orientale)
Gavere-Asper

La gare de Gavere-Asper est une gare ferroviaire belge de la ligne 86, de Basècles-Carrières à De Pinte. Elle est située sur le territoire de la commune de Gavere, à proximité de la section d'Asper, dans la province de Flandre-Orientale en Région flamande.

Mise en service en 1857 par la Compagnie du chemin de fer Hainaut et Flandres, c'est une halte de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), desservie par des trains omnibus (L) et heure de pointe (P).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 8 mètres d'altitude[a], la gare de Gavere-Asper est située au point kilométrique (PK) 23,401 de la ligne 86, de Basècles-Carrières à De Pinte, entre les gares de Zingem et d'Eke-Nazareth[1].

Elle est située à l'extrémité nord du tronçon à deux voies qui débute avant la gare de Zingem.

Histoire[modifier | modifier le code]

La « gare de Gavre » est mise en service le [2] par la Compagnie du chemin de fer Hainaut et Flandres, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation les 18 km de la section d'Audenarde à la Pinte, de sa ligne de Saint-Ghislain à Gand[3].

En 1872, elle est renommée « Gavre-Asper » et en 1883 son nom devient « Gavere ». En 1884, un plan incliné est construit avec d'anciennes traverses, pour permettre le chargement en tête des wagons pour des animaux. En 1888, elle est équipée d'un pont-bascule et en 1896 elle est ouverte à tous les transports. Vers 1900 les quais sont devant le bâtiment voyageurs (voir images ci-dessous).

Vers 1946 elle est renommée « Gavere-Asper »[2]. En , une enquête réalise un comptage dans l'environnement de gares, dont notamment celle de Gavere-Asper cela permet de prévoir l'installation d'un parc à vélo d'une contenance de 180 places, installé vers la fin de l'année 1985[4].

En 1989, les trains s'arrêtent toujours devant le bâtiment voyageurs qui est encore en service (voir photo ci-dessous). En 2009 le bâtiment est toujours présent mais fermé et les quais n'existent plus ils ont été déplacés de l'autre côté du passage à niveau (voir photos ci-dessous et dans l'infobox).

En octobre 2018, lors du comptage visuel annuel des voyageurs, la gare enregistre une fréquentation[b] de 208 800 voyageurs/an[5].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

panneau bleu avec le nom de la gare en blanc fixé sur deux tiges rondes peintes en rouge
Panneau de quai.

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCB, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle est équipée d'un automate pour l'achat de titres de transport[6]. Elle dispose de deux quais avec des abris, le passage d'un quai à l'autre s'effectue par le passage à niveau routier.

Desserte[modifier | modifier le code]

Gavere-Asper est desservie : en semaine, par des trains omnibus (L) sur la relation Renaix - Eeklo, ou Gand-Saint-Pierre, et heure de pointe (P) sur la relation Renaix, ou Audenarde - Grammont : et Les week-ends et jours fériés sur la relation Renaix, ou Audenarde - Eeklo[6].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[6].

Des arrêts de bus, situés à proximité, sont desservis par les lignes 44 et 46[6].

Patrimoine ferroviaire[modifier | modifier le code]

L'ancien bâtiment voyageurs est toujours présent à côté du passage à niveau. Délabré en 2009 et mis en vente[7], il a depuis été restauré et accueille un salon de coiffure « Prestige » ; le nouveau propriétaire a conservé la marquise de quai mais a démoli l'aile basse à toit plat au profit d'un garage[8].

Ce bâtiment, datant de l'origine de la ligne, est le dernier survivant d'une série de cinq bâtiments identiques construit par la Compagnie du chemin de fer Hainaut et Flandres ou par la compagnie qui s'était vu octroyer la première concession pour construire la ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Altitude, source Google Earth.
  2. Ces chiffres, de « voyageurs montés », obtenus par un comptage visuel ne donnent qu'un ordre de grandeur (estimation) permettant une comparaison entre les gares du pays et entre les années pour une même gare[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr + nl) Infrabel, Annexe E.1 - Distances entre gares et nœuds, Bruxeilles, Infrabel, coll. « Document de Référence du Réseau », , 43 p. (lire en ligne [PDF]), p. 24.
  2. a et b (nl) Schenkel, « Gavere-Asper », sur spoorweggeschiedenis.quartam.on-rev.com, (consulté le 14 février 2020).
  3. Auguste de Laveleye, « Chemin de Hainaut-Flandres », dans Histoire des vingt-cinq premières années des chemins de fer belges, Bruxelles, A. Decq, (lire en ligne), p. 173-176.
  4. Parlement sénat, Questions et réponse, Bruxelles, Belgique, (lire en ligne), p. 688.
  5. a et b « Chiffres voyageurs montés (comptages octobre 2018) », sur SNCB (consulté le 18 février 2020).
  6. a b c et d « Gavere-Asper », sur belgianrail.be (consulté le 14 février 2020).
  7. « 6 Kapellestraat (vue des voies, du passage à niveau et de l'ancien bâtiment voyageurs) », sur Google Street View, (consulté le 14 février 2020).
  8. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Gavere. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 15 février 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Eeklo
ou Gand-Saint-Pierre
Eke-Nazareth S
(en semaine)
Zingem Renaix
ou Audenarde
Grammont Eke-Nazareth P
(en semaine)
Zingem Renaix
ou Audenarde
Eeklo Eke-Nazareth S
(week-ends et fériés)
Zingem Renaix
ou Audenarde