Gallisenae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie celtique bretonne, les Gallisenae (ou Gallizenae) sont les druidesses mythiques de l’île de Sein (Sena) au large de l’Armorique. La première mention de leur existence remonte à Artémidore (125-27 av. J.-C.).

Strabon écrit que leur île est interdite aux hommes, mais que ces femmes viennent sur le continent pour rencontrer leurs maris. Il rapporte une coutume selon laquelle chaque année, elles retirent le toit de leur sanctuaire et le remettent dans la même journée. Celle qui fait tomber son fardeau est massacrée par les autres.

Selon Pomponius Mela (géographe du Ier siècle apr. J.-C.), elles sont neuf et ont fait vœu de virginité. Elles ont le don de prophétie, le pouvoir de calmer vents et tempêtes et de prendre la forme animale qu’elles désirent.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Roland Giot, Jacques Briard et Louis Pape, Protohistoire de la Bretagne, Ouest-France Université, Rennes, 1995, (ISBN 2-7373-1659-6)

Bibliographie[modifier | modifier le code]