g4l

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
g4l

Description de cette image, également commentée ci-après
Menu de g4l.
Informations
Développé par Michael D. SETZER II
Fichier exécutable Live CD
Première version (21 septembre 2004)
Dernière version 0.53Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt sourceforge.net/projects/g4l/filesVoir et modifier les données sur Wikidata
État du projet Développement actif
Écrit en C et Shell UnixVoir et modifier les données sur Wikidata/ Ncurses et CursesVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Windows, Linux, Unix, Mac OS X
Langues anglais
Type Logiciel de clonage de disque (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Politique de distribution Freeware
Licence GPLv2 et licence BSDVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web sur SourceForge et sur Freecode

g4l (Ghost For Linux renommé en Disk Imaging with Linux) est un logiciel libre de copie de partition et clonage de disque dont l'image disque peut être compressée ou pas, puis éventuellement chiffrée en AES si on le souhaite et enregistrée à distance par FTP ou en local. g4l s'éxécute depuis un Live CD qui comprend un noyau Linux 2.6.3 avec une interface graphique en mode texte réalisée avec ncurses. g4l supporte les disques ATA, S-ATA ou SCSI.

Histoire[modifier | modifier le code]

Précédemment g4l se nommait g4u (Ghost For Unix) qui a été repris ensuite par un autre développeur logiciel[1] pour former g4l. L'auteur de g4l, Michael D. SETZER II, travaille dessus depuis sa version 0.14beta.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Chiffrement AES et compression (Lzop, GZip, Bzip2) ou sans compression.

Traduction[modifier | modifier le code]

Le logiciel est en anglais et n'a pas été traduit.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]