Général des galères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Général des Galères)
Aller à : navigation, rechercher
Insigne de dignité du Général des galères

Le général des Galères de France était un grand officier de la couronne de France sous l'ancien Régime. Il exerçait le commandement des galères de France, sous l'autorité de l'amiral de France. Ses pouvoirs sont précisés par Charles IX en 1562.

Les titulaires (v.1572-1748)[modifier | modifier le code]

La charge reste entre les mains de la famille Gondi entre 1572 et 1635 jusqu'à ce que Richelieu rachète le généralat au prix de 560 000 livres en mars 1635 pour son neveu, le marquis de Pontcourlay. Le 17 février 1636, le généralat des galères est réuni à la grande maîtrise des mers, navigation et commerce de France avant d'être à nouveau détaché (1638-1639), tout en restant dans les mains de Richelieu. Un autre neveu du cardinal de Richelieu, Maillé-Brezé, reçoit la charge en 1639 jusqu'à la mort du cardinal. Le généralat passe ensuite au fils de Pontcourlay, Armand Jean de Vignerot du Plessis (1642-1661).

Fouquet rachète la charge à la famille du Plessis au prix de 200 000 livres en 1661 pour la confier à l'une de ses créatures, François de Blanchefort, marquis de Créqui. Il la conserve jusqu'à sa mort, le 11 mars 1669 bien que disgracié dès 1665 et remplacé par le duc de Vivonne.

Le généralat des galères passe alors successivement au duc de Vivonne (1669-1688), au duc du Maine (1688-1694), au duc de Vendôme (1694-1712), au maréchal de Tessé (1712-1716) et au grand prieur d'Orléans, fils naturel du Régent (1716-1748). Le corps des galères est supprimé en septembre 1748 ce qui marque la disparition de la charge de général des Galères.

Les fonctions de la charge[modifier | modifier le code]

Le général des Galères s'occupe du commandement militaire des galères. En réalité, comme les amiraux de France, peu de généraux des Galères ont pris la mer, une notable exception étant Maillé-Brézé. Ils restent avant tout terriens. Les fonctions du général des galères sont d'ordre stratégique. Il est aidé dans ses fonctions par des bureaux administratifs dirigés par un secrétaire général des Galères (créé en 1646). Le port des galères a été installé à Marseille en 1665. Le général des Galères est au sommet d'une hiérarchie militaire, le corps des galères, composée aussi bien d'officiers de guerre que d'officiers d'administration. Les officiers généraux sont des chefs d'escadres des galères (36 entre 1674 et 1748), les officiers supérieurs des capitaines des galères, et les officiers subalternes des lieutenants des galères et des enseignes de galères (grade créé en mars 1681).

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Bluche, Dictionnaire du Grand Siècle, Paris, Fayard, (1re éd. 1990)

Articles connexes[modifier | modifier le code]