Funk Volume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Funk Volume
Description de l'image This is the Funk Volume logo 2013-08-24 17-17.jpg.
Fondation 2009
Disparition 2016
Fondateur Hopsin
Damien « Dame » Ritter
Genre Hip-hop, rap
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Los Angeles, Californie[1]
Site web myfunkvolume.com

Funk Volume était un label discographique indépendant de hip-hop américain, situé à Los Angeles, en Californie. Il est cofondé en 2009 par le rappeur Hopsin et Damien « Dame » Ritter.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après un contrat échoué avec Ruthless Records, le rappeur Hopsin et Damien Ritter fondent le label indépendant Funk Volume. Pour le lancement du label, Hopsin contacte la boite LegalZoom, et obtient les papiers par e-mail[2]. Le premier rappeur à signer avec Funk Volume est le petit frère de Damien Ritter et un ami d'enfance de Hopsin, SwizZz. Le premier projet publié à Funk Volume est une mixtape collaborative entre Hopsin et SwizZz intitulée Haywire le 18 juin 2009[3]. Ils prévoient initialement de la mettre sur le marché, mais en sont incapables Hopsin étant toujours sous contrat avec Ruthless Records à cette période[4]. Le premier album officiel publié à Funk Volume est le deuxième album de Hopsin, Raw en novembre 2010, qui contient les singles Sag My Pants et Nocturnal Rainbows.

En novembre 2011, le rappeur originaire de Las Vegas Dizzy Wright signe avec Funk Volume qui a été « impressionné par son flow, sa présence confiante sur scène et l'énergie qu'il a donné à la foule[5]. » Au début de 2012, Hopsin signe le rappeur Jarren Benton, qui publie par la suite sa mixtape Freebasing With Kevin Bacon en juin 2012[6],[7]. Dizzy Wright est le premier artiste signé aux côtés d'Hopsin, à enregistrer un album studio officiel à Funk Volume intitulé, SmokeOutConversations le 20 avril 2012[8]. Il suit d'un EP intitulé The First Agreement en décembre 2012. Les deux albums atteignent le top 50 des Billboard Top RnB/Hip-Hop Albums. Jarren Benton publie son premier album My Grandma's Basement, le 11 juin 2013[9]. My Grandma's Basement atteint la quatrième place des Billboard Heatseekers Albums, et la 152e place du Billboard 200[10].

Le 9 août 2013, SwizZz publie le premier single, Zoom In de son premier album encore sans titre prochainement publié en 2014[11]. Le 20 août 2013, Damien Ritter révèle lors d'un entretien avoir parlé à plusieurs labels d'éventuels contrats de distribution. Il annonce aussi la publication d'un compilation de Funk Volume dans le futur[2]. Le 18 septembre 2013, Funk Volume révèle avoir agrandi sa division de production pour y inclure Kato et Rikio[12]. Le label publie ensuite l'album Knock Madness de Hopsin le 26 novembre 2013. Avec l'aide d'Empire Distribution, Knock Madness devient la première publication de Funk Volume distribuée sous format CD dans le marché[13]. En mai 2014, Jarren Benton est le troisième artiste signé chez Funk Volume à être élu freshman class au magazine XXL[14].

Le 7 janvier 2016, Hopsin poste sur Instagram que Funk Volume est officiellement « mort »[15]. Il explique que le cofondateur Dame Ritter « voulait trop en prendre le contrôle. » Lassé du manque de respect de son partenaire, Hopsin menace de quitter Funk Volume[16] si Ritter ne part pas. Hopsin quitte le label quatre jours plus tard.

En mars 2016, Hopsin sort Ill Mind of Hopsin 8 dans lequel il explique le conflit entre Dame Ritter et lui-même et la dissolution du label.

Artistes[modifier | modifier le code]

Anciens artistes[modifier | modifier le code]

Producteurs et DJs affiliés[modifier | modifier le code]

  • DJ Hoppa
  • Kato
  • Rikio
  • BJames

Discographie[modifier | modifier le code]

Artiste Album Date de sortie
Hopsin Raw
Dizzy Wright SmokeOut Conversations
Dizzy Wright The First Agreement EP
Jarren Benton My Grandma's Basement
Hopsin Knock Madness
Dizzy Wright State of Mind
Jarren Benton Slow Motion Volume One
DJ Hoppa Hoppa and Friends
Dizzy Wright The Growing Process
Kato Pathomania EP
Hopsin Pound Syndrome

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « About Funk Volume », Funk Volume Record Label.
  2. a et b (en) « Hopsin, Dame Ritter Talk Funk Volume's Inner-Workings, Growth », BallerStatus.com, (consulté le 8 octobre 2013).
  3. (en) « SwizZz & Hopsin - Funk Volume Mixtape: Haywire // Free Mixtape @ », datpiff, (consulté le 8 octobre 2013).
  4. (en) Max Bell, « Funk Volume: Valley-Based Rap Label Builds an Independent Empire - Page 1 - Music - Los Angeles », LA Weekly, (consulté le 8 octobre 2013).
  5. (en) http://www.myfunkvolume.com, « Dizzy Wright - Funk Volume ArtistFunk Volume », Myfunkvolume.com, (consulté le 8 octobre 2013).
  6. (en) « The Come Up: Jarren Benton - Page 6 of 7 - XXL », XXL Magazine, (consulté le 8 octobre 2013).
  7. (en) « Jarren Benton - Freebasing With Kevin Bacon - Stream », DJ Booth (consulté le 8 octobre 2013).
  8. (en) « iTunes - Music - SmokeOut Conversations by Dizzy Wright », iTunes, (consulté le 8 octobre 2013)
  9. (en) « The Come Up: Jarren Benton - Page 7 of 7 - XXL », XXL Magazine, (consulté le 8 octobre 2013).
  10. (en) Artist Biography by Jason Lymangrover, « Jarren Benton | Awards », AllMusic (consulté le 8 octobre 2013).
  11. (en) « iTunes - Music - Zoom In - Single by SwizZz », Itunes.apple.com, (consulté le 8 octobre 2013).
  12. (en) http://www.myfunkvolume.com, « Kato Announces Signing to Funk Volume! | Funk VolumeFunk Volume », myfunkvolume.com, (consulté le 8 octobre 2013).
  13. (en) « SwizZz Says Hopsin's Knock Madness Is Important For Rap », sur HipHopDX, (consulté le 29 février 2016).
  14. (en) « XXL Freshman 2014 », sur XXL Magazine (consulté le 29 février 2016).
  15. https://www.instagram.com/p/BAN9XNPn9dB/?taken-by=hopsinson
  16. (en) « Hopsin Threatens To Leave Funk Volume Following “Issues” With CEO Damien Ritter », sur HipHopDX, (consulté le 29 février 2016).