Hopsin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hopsin
Description de cette image, également commentée ci-après

Hopsin sur scène à Toronto, au Canada, en 2013.

Informations générales
Surnom Black Eminem[1]
Nom de naissance Marcus Jamal Hopson
Naissance (30 ans)
Panorama City, Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, acteur
Genre musical Hip-hop, rap West Coast, rap hardcore, hip-hop underground, hip-hop alternatif
Instruments Voix, FL Studio[2]
Années actives Depuis 2003
Labels Warner Bros. Records, Funk Volume, Ruthless Records (anciennement)
Influences Eminem Big L

Hopsin, de son vrai nom Marcus Jamal Hopson, né le à Los Angeles, en Californie, est un rappeur, producteur et acteur américain. En 2007, il signe au label Ruthless Records, et fonde par la suite son propre label, Funk Volume, en 2009. Hopsin compte quatre albums studio, Gazing at the Moonlight chez Ruthless Records, Raw, Knock Madness et Pound Syndrome chez Funk Volume. Il est mieux connu pour ses performances, interviews et son port de lentilles de contact blanches dans ses clips vidéo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Marcus Hopson est né le dans le quartier de Panorama City en Californie près de Los Angeles[3]. Il étudie à la James Monroe High School où il est placé dans des classes spécialisées[4]. Passionné de skateboard[5], comme aperçu dans certains de ses clips, il commence à rapper en 2004, période durant laquelle il achète un microphone, et installe FL Studio (FruityLoops à l'époque) sur son ordinateur[4]. En lançant sa carrière, Hopsin décide de porter des lentilles de contact afin de le différencier des autres rappeurs afro-américains[6]. Il explique s'inspirer du style musical d'Eminem, et éprouver un grand respect pour lui[7].

Emurge, Ruthless Records et Funk Volume (2003–2009)[modifier | modifier le code]

Hopsin se lance dans son premier projet musical, Emurge en 2002 qu'il publiera localement en 2003 ; des exemplaires du projet sont difficiles à trouver, mais une version bootleg est mise en ligne en 2008. Cependant, l'album n'a jamais été officiellement publié[8]. Hopsin signe initialement au label Ruthless Records en 2007 et enregistre son premier album en 2004[9]. Il devient l'une des figures qui tentent de ramener l'ancienne gloire de Ruthless Records[10].

Le premier single d'Hopsin, Pans In the Kitchen est publié le 28 mai 2008[11]. L'album est auto-produit par Hopsin et ne fait participer aucun autre artiste[10]. Cependant son premier album, Gazing at the Moonlight ne sera pas publié avant le 29 octobre 2009[12]. Peu après la sortie de l'album, Hopsin met un terme à son contrat avec Ruthless Records par manque de compensation financière, de support et publicité[13]. Peu avant son départ de Ruthless Records, Hopsin fonde son propre label indépendant, Funk Volume, avec Damien Ritter. SwizZz, le petit frère de Damien Ritter, l'un des anciens camarades d'Hopsin à la Monroe High, sont les premiers à signer chez Funk Volume. Avant l'annonce de Funk Volume, Hopsin et SwizZz publient une mixtape collaborative intitulée Haywire en juin 2009 pour faire la publicite du label[14]. Hopsin voulait lui-même la mettre dans le marché, mais en a été incapable, car il était toujours sous contrat avec Ruthless Records[15].

Succès et Knock Madness (2012–2013)[modifier | modifier le code]

En janvier 2012, Hopsin participe au clip de la chanson Am I A Psycho ? de Tech N9ne, diffusé dans l'émission Sucker Free Sunday sur la chaîne américaine MTV2[16]. En février 2012, Hopsin fait la couverture du magazine XXL et est cité dans le « Top 10 Freshmen » aux côtés de rappeurs French Montana, MGK, Danny Brown, Roscoe Dash, Iggy Azalea, Macklemore, Don Trip, et Kid Ink[17]. En juillet 2012, Hopsin publie le cinquième volet de sa série vidéo Ill Mind of Hopsin sur YouTube. Il atteint plus d'un million de vues en moins de 24 heures et détient, en date de 2014, 50 millions de vues[18]. Dans Ill Mind of Hopsin 5, Hopsin exprime la frustration de sa jeunesse et sa haine envers les autres rappeurs. Il se classe également 17e des Hot R&B/Hip-Hop Digital Songs au magazine Billboard[19]. En octobre 2012, Hopsinfait une apparition au BET Hip Hop Awards avec Schoolboy Q, Mac Miller et Mystikal[20],[21].

L'album d'Hopsin, Knock Madness, est publié le 26 novembre 2012, et est bien accueilli par la presse spécialisée. Il fait participer Dizzy Wright, SwizZz, Jarren Benton, et Tech N9ne. Il explique également que son album contient un message plus positif et est « mieux que l'album Detox de Dr. Dre[22]. » Hopsin et les autres artistes du label Funk Volume se lancent dans une tournée de trois mois en 2012 avec 58 shows en 60 jours aux États-Unis, Europe, et en Australie[23].

En décembre 2012, Hopsin annonce sur Facebook et Twitter travailler sur un projet aux côtés de Travis Barker. En décembre, Travis Barker détaille qu'il s'agit d'un EP collaboratif[24]. Le 24 janvier 2013, Funk Volume publie un clip vidéo avec tous ses artistes ; Hopsin, Dizzy Wright, SwiZzZ, Jarren Benton et DJ Hoppa pour une chanson intitulée Funk Volume 2013[25]. Hopsin participe au festival Paid Dues de San Bernardino, en Californie[26].

Le 18 juillet 2013, Hopsin publie Ill Mind Six: Old Friend sur YouTube. À la fin de la vidéo, une date de sortie pour Knock Madness est confirmée comme étant le 26 novembre 2013[27]. Knock Madness est publié par Funk Volume et débute 76e du Billboard 200.

Ill Mind of Hopsin 7 et Pound Syndrome (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le 17 décembre 2014, Hopsin annonce sur sa page Facebook qu'il quitte l'industrie musicale et qu'il vend ses parts dans son label, Funk Volume. Il annonce également qu'il déménage en Australie. Il mentionne que le rap n'est simplement pas pour lui. Cependant, le 25 décembre de cette même année, il publie une vidéo sur Youtube où il montre que ce n'était qu'une farce, tout en révélant le nom de son futur album Pound Syndrome, qui sortira le 2015-07-24.

Fin de Funk Volume: Undercover Prodigy (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Le 7 janvier 2016, Hopsin poste sur Instagram que Funk Volume est officiellement « mort ». Il explique que le cofondateur Dame Ritter « voulait trop en prendre le contrôle ». Lassé du manque de respect de son partenaire, Hopsin menace de quitter Funk Volume si Ritter ne part pas. Hopsin quitte le label quatre jours plus tard.

Le 8 mars 2016, Hopsin sort son nouveau titre ILL Mind of Hopsin 8 et règle ses comptes avec Dame Ritter. Il explique alors qu'il quitte officiellement Funk Volume.

Le 20 avril 2016, il sort Bout The Business, chanson dans laquelle il déclare être "de retour aux affaires maintenant que j’ai réglé mes comptes" et que "Funk Volume a fait faillite mais Undercover Prodigy arrive".

Influences[modifier | modifier le code]

Hopsin est contre toute forme de drogue et d'alcool, et critique la façon dont les artistes modernes promeuvent leur utilisation chez les jeunes. Dans la plupart de ses morceaux, comme dans Nocturnal Raimbows, il souligne le fait qu'il déteste les drogues en général. Il dit également qu'il veut être un artiste ayant une influence positive sur les personnes écoutant sa musique[28],[29]. Hopsin est également reconnu pour ses punchlines et la qualité de son flow.

En 2013, Hopsin sort son 3e album, Knock Madness. Ce dernier, décrit comme étant plus sombre, évoque aussi souvent l'amour notamment dans les titres Dream Forever ou encore Old Friend.

Carrière d'acteur[modifier | modifier le code]

En 2002, il interprète un rôle mineur dans la série télévisée Phénomène Raven, et en 2009, il fait une apparition dans la comédie musicale Fame, avec Kelsey Grammer.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ‘Black Eminem’ Hopsin Reacts As 50 Cent Appears At ‘Southpaw’ Premiere », sur ibtimes.clm,‎ (consulté le 24 juillet 2015).
  2. (en) HipHopDX, « Hopsin Calls Knock Madness A Moment Of Truth; Notes Eminem's "MMLP2" », HipHopDX,‎ (consulté le 26 mars 2015).
  3. (en) Marcus Hopson. florida.arrests.org
  4. a et b (en) « Funk Volume Music-Hopsin », myfunkvolume.com (consulté le 19 décembre 2012).
  5. (en) « Who Is Hopsin (Part 2 of 3) », HavocTV,‎ (consulté le 19 décembre 2012).
  6. (en) Alex Dwyer, « Hopsin: Something Wicked », XXL News,‎ (consulté le 19 décembre 2012).
  7. (en) « Hopsin Explains the Making of Ill Mind of Hopsin 5 [Video] », XXL News,‎ 7 septembre2012 (consulté le 19 décembre 2012).
  8. (en) « Hopsin's unreleased album with a lot of good Hopsin songs », sur Datpiff,‎ (consulté le 30 octobre 2015).
  9. (en) « How They Came Up: The Hopsin Story », sur Indie Hip Hop,‎ (consulté le 30 octobre 2015).
  10. a et b (en) « Ruthless' New Blood », Billboard (consulté le 25 août 2013).
  11. (en) « Pans In the Kitchen – Single », iTunes (consulté le 19 décembre 2012).
  12. « Gazing At the Moonlight », iTunes (consulté le 19 décembre 2012).
  13. (en) Alex Dwyer, « Hopsin Says "Fuck Ruthless Records," Admits Tomica Wright Inspired "Kill Her" », HipHopDX,‎ (consulté le 3 novembre 2012).
  14. (en) « Best Of Hard Knock TV : Hopsin talks Spiderman, Retiring, Moving to Australia + More », HardKnockTV,‎ (consulté le 20 décembre 2012).
  15. (en) Max Bell, « Funk Volume: Valley-Based Rap Label Builds an Independent Empire - Page 1 - Music - Los Angeles », LA Weekly,‎ (consulté le 25 août 2013).
  16. (en) « Sucker Free Exclusive: Behind The Scenes With Tech N9ne, B.o.B & Hopsin », sur MTV (consulté le 12 avril 2012).
  17. (en) « XXL'S 2012 FRESHMAN CLASS », XXL Magazine,‎ (consulté le 5 janvier 2013).
  18. (en) Jack Thriller, « New Video: @Hopsin – Ill Mind of Hopsin 5 »,‎ (consulté le 2 février 2013).
  19. (en) Gruger, William (28 juillet 2012). Hopsin Hops Onto Social 50 Chart After 'Ill Mind' Video Goes Viral. Billboard, (consulté le 28 mars 2013).
  20. Behind the Cypher: Hopsin | Hip-Hop Awards | Videos. Black Entertainment Television (9 octobre 2012), (consulté le 28 mars 2013).
  21. (en) The Cypher Lineup 2012 | Hip-Hop Awards | Shows. Black Entertainment Television, (consulté le 28 mars 2013).
  22. (en) Vasquez, Andres, « Hopsin Praises Tech N9ne's Support, Explains Odd Future Diss Track | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 17 novembre 2012).
  23. « Hopsin Announces Funk Volume 2012 Tour with Dizzy Wright, SwizZz & Jarren Benton », XXL, Harris Publications,‎ (consulté le 2 février 2013).
  24. (en) Starbury, Allen. (28 décembre 2012) Travis Barker Says He & Hopsin Are Working On EP Together. BallerStatus, (consulté le 25 mars 2013).
  25. (en) Hopsin, Dizzy Wright, Jarren Benton, SwizZz & DJ Hoppa: Funk Volume 2013 (Music Video). BallerStatus (24 janvier 2013), consulté le (2 mars 2014).
  26. (en) 2013 Paid Dues Lineup Revealed. Complex (24 janvier 2013), consulté le (2 mars 2014).
  27. Hopsin, « Hopsin - ILL MIND OF HOPSIN 6 », YouTube,‎ (consulté le 18 juillet 2013).
  28. (en) « Hopsin: Something Wicked », HipHopDX (consulté le 10 décembre 2013).
  29. (en) « Hopsin Interview », KillerHipHop (consulté le 10 décembre 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]