Frybread

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un Indian taco.

Un frybread ou fried bread (littéralement « pain frit ») que l'on nomme également « bannique », est un plat des peuples premiers des États-Unis. Le frybread est fait de pâte sautée ou frite dans de l'huile, du shortening ou du saindoux. Garni avec des haricots, du bœuf haché ou du fromage râpé, il est parfois nommé Indian taco ou Navajo taco dans la réserve navajo[1].

Depuis le milieu des années 1970, plusieurs associations tribales ont dénoncé le caractère importé et impérialiste du frybread (à l'origine, un plat des colons espagnols puis servi durant l'internement à Bosque Redondo) tout comme son caractère anti-diététique[2]. Des campagnes Fry-Bread : No! ont ainsi régulièrement été menées dans la réserve navajo même si le plat reste au menu de nombreux restaurants des états du Sud-Ouest nord-américain[3]. Lorsqu'il est sucré, ou servi avec une garniture sucrée comme du miel ou du sucre en poudre, le frybread est alors similaire à la queue de castor.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lois Ellen Frank, « Indian Tacos (Traditionnal Version) », Foods of the Southwest Indian Nations: Traditional and Contemporary Native American Recipes, op. cit.
  2. Nausica Zaballos, Le Système de santé navajo. Transmission des savoirs rituels et scientifiques de 1950 à nos jours, Paris, L'Harmattan, , 378 p. (ISBN 978-2-296-07975-5).
  3. Nausica Zaballos, Mythes et Gastronomie de l'Ouest américain. Sur la route !, Paris, Le Square, , 136 p. (ISBN 1092217134).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lois Ellen Frank, Foods of the Southwest Indian Nations: Traditional and Cntemporary Native American Recipes, Berkeley, Californie, Ten Speed Press, 2002 (ISBN 9781580083980).