French Prairie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 11′ 05″ N 122° 57′ 33″ O / 45.18472, -122.95917

Vue partielle de la French Prairie
Limite septentrionale de la French Prairie

La French Prairie ou Prairie française est une vaste prairie située dans le Comté de Marion dans l'État de l'Oregon aux États-Unis.

Localisation[modifier | modifier le code]

Cette prairie fertile s'étend dans la vallée de la Willamette, au nord de Salem, la capitale de l'État, entre la Willamette River à l'Ouest, la Pudding River à l'Est et la ville de Newberg au Nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce lieu fut dénommé French prairie au début du XIXesiècle, en raison des premiers colons arrivés sur place. En effet de nombreux coureurs des bois, trappeurs et aventuriers canadiens-français ou métis francophones, pour la plupart employés de la Compagnie de la Baie d'Hudson, s'installèrent dans cette prairie accueillante en prenant pour compagnes des femmes amérindiennes. Ils construisirent leurs maisons dans le style canadien rappelant leurs origines du Québec.

En 1830, les colons majoritairement catholiques, réclamèrent l'arrivée d'un homme d'église. Un prélat et missionnaire leur fut envoyé en 1838 en la personne de François-Norbert Blanchet qui devint archevêque de la ville d'Oregon city.

Parmi les colons célèbres, installés dans la French Prairie, figure Michel Laframboise[1], célèbre trappeur et fondateur de French Camp, qui partait chasser avec ses compagnons pendant des semaines à travers les immenses étendues sauvages pour capturer les peaux des castors, loutres, renards et ours. Il fut surnommé le "Capitaine de la piste de la Californie".

Sources[modifier | modifier le code]

  1. (en) Voyageurs , The Oregon Encyclopedia