Frederick Scott Archer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frederick Scott Archer
Frederick Scott Archer 02.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
International Photography Hall of Fame and Museum (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sparrow House (1857).jpg

Frederick Scott Archer (1813-1857) est un photographe britannique né à Bishop's Stortford dans le comté d'Hertfordshire, inventeur du procédé photographique appelé collodion humide.

Biographie[modifier | modifier le code]

Scott Archer était le fils d'un boucher du Hertford. Il partit pour Londres comme apprenti d'un orfèvre. Devenu finalement sculpteur, il faisait de la réclame pour sa production grâce à des clichés peu onéreux, les calotypes. Toutefois, insatisfait par la mauvaise définition et le faible contraste du calotype, et du temps de pose nécessaire pour les obtenir, Scott Archer inventa le procédé de négatif au collodion en 1848 et en publia le détail dans The Chemist en mars 1851 : cette technique permettait aux photographes de bénéficier de la finesse de grain du daguerréotype tout en effectuant de multiples tirages du calotype original[1]. Il renonça à breveter cette invention[1], voulant en faire don à l'Humanité[2] ; il se priva toutefois par là d'une ressource essentielle, et mourut dans la misère[1]. Un notice funéraire le décrit comme « un gentleman très effacé, en mauvaise santé. »

Archer fut inhumé au Kensal Green Cemetery de Londres, division W10. Après sa disparition, sa famille bénéficia d'une souscription publique qui rapporta 747 £, ainsi que d'une modeste pension qui permettrait aux trois enfants de subsister après la mort de leur mère[1].

Collections[modifier | modifier le code]

La Royal Photographic Society possède une collection de photographies de Scott Archer, dont quelques-unes sont exposées au Victoria and Albert Museum.

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Cf. « Frederick Scott Archer », British Journal of Photography, vol. 22, no 773,‎ , p. 102–104 (lire en ligne)
  2. Cf. (en) Michael R. Peres, Focal Encyclopedia of Photography : Digital Imaging, Theory and Applications, Oxford/Paris, Focal Press, , 846 p. (ISBN 978-0-240-80740-9, lire en ligne), p. 124