Frankie Ruiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruiz.
image illustrant un chanteur image illustrant portoricain
Cet article est une ébauche concernant un chanteur portoricain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Frankie Ruiz
Frankie Ruiz in a concert.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
Newark ou New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
José Antonio Torresola RuizVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Frère
Viti Ruiz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Labels
Genres artistiques
Salsa, bolero (d), merengueVoir et modifier les données sur Wikidata

José Antonio Torresola Ruiz dit Frankie Ruiz (est un chanteur de salsa portoricain (10 mars 1958, Paterson, New Jersey - 9 août 1998).

Ses parents étaient portoricains et ils ont émigré dans le New Jersey.

Dès son enfance, il chantait de la salsa. Il a débuté avec le groupe « The Charlie Lopez Orchestra » avec qui il a enregistré sa première chanson : Salsa Buena. En 1976, après le divorce de ses parents, Frankie Ruiz a déménagé à Mayagüez (Porto Rico).

Il était un grand fan du groupe « La Solucion », dirigé par Roberto Rivera et sa mère aurait aimé qu'il chante dans le groupe, mais son directeur avait refusé. En 1977, Frankie Ruiz se rend à un concert de « La Solucion » et le chanteur du groupe étant absent, le directeur accepte de lui donner sa chance. C'est un succès et il reste trois ans avec le groupe, et réenregistre une nouvelle version de Salsa Buena.

En 1980, il rejoint Tommy Olivencia et son groupe « Primerisima Orchestra ». La Rueda et Lo Dudo sont quelques-uns de ses succès. Il développe le style de la « Sensual Salsa » qui va influencer de nombreux chanteurs de salsa romantique. En 1983, il décide de chanter en solo. Il enregistrera de nombreux succès : Mi Libertad, Desnudate Mujer, Puerto Rico (en hommage au pays de ses racines)… Il reprend également « (I Can't Get No) Satisfaction » des Rolling Stones dans une étonnante version salsa.

Sa phrase fétiche est « Vaya, mi China ».

À la fin de sa vie, Frankie Ruiz se droguait et était alcoolique. Alors qu'il prend l'avion après un concert, il agresse un membre de l'équipe et écope de 3 ans de prison au pénitencier fédéral de Jacksonville au Texas.

Le 11 juillet 1998, après son concert au Madison Square Garden à New York, il doit être hospitalisé.

Le 9 août 1998, a seulement 40 ans, Frankie Ruiz meurt d'une cirrhose dans un hôpital de New Jersey. Sa mort aura eu lieu avant minuit, entouré de ses enfants, son père et ses frères.


Son corps fut transporté à Mayagüez et il a été enterré ensuite à Paterson, dans le comté de Bergen dans le New Jersey. Son nom a été donné à l'auditorium de Mayagüez.

Le chanteur Jerry Rivera lui a rendu hommage en enregistrant un album de reprises Canto a mi Idolo… Frankie Ruiz.

Discographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://salsaclasica.com/frankieruiz/discography.asp