Francis Rambert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rambert (homonymie).
Francis Rambert
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité

Francis Rambert, né en 1954, est un critique d'architecture français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'architecte Charles Rambert, professeur d'histoire de l'architecture à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, Francis Rambert n'embrasse pas la carrière d'architecte mais suit tout de même la voie professionnelle que lui ouvre son père dans ce milieu, d'abord par le biais de la photographie d'architecture puis la critique d'architecture. De là, excellemment conseillé par l'auteur de “Garder le cap, ou la construction d'une vie“ (Charles Rambert), il se hissera de proche en proche et en autodidacte à la fonction de directeur de l'Institut français d'architecture, puis de directeur de la création architecturale à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris, poste qu'il occupe actuellement.

En 1989, Francis Rambert est l'un des cofondateurs du magazine d'Architectures et il en est le rédacteur en chef jusqu'en 2002. Collaborateur dans différentes revues telles que Beaux Arts magazine, Le Journal des Arts et Connaissance des arts.

Journaliste au Figaro pour les chroniques architecture de 1990 à 2004.

Auteur de plusieurs ouvrages sur l'architecture, dont une monographie Massimiliano Fuksas en 1997 aux Éditions du Regard.

Francis Rambert a été le commissaire du Pavillon français "French Touch" à la 11e Exposition internationale d'architecture de Venise, Beyond Building.

Francis Rambert a été le directeur de l'Institut français d'architecture, puis chef du département de la création architecturale de la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris, depuis 2004.

Il siège en tant que président au conseil d'administration de l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine.