Francis Luyce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la natation image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant la natation et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Francis Luyce Swimming pictogram white.png
Informations
Nages Nage libre
Période active Années 1960
Nationalité Française
Naissance (70 ans)
Lieu Coudekerque-Branche, France
Club Dunkerque Natation
Palmarès
Jeux méditerranéens 2 1 0

Francis Luyce (né le 13 février 1947[1] à Coudekerque-Branche) est un nageur français et président de la Fédération française de natation depuis 1993[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Adhérent du club Dunkerque Natation, il acquiert ses victoires en championnats de France dans la seconde moitié des années 1960. Le 21 juillet 1967 à Dinard, il bat le record du monde du 800 mètres nage libre en huit minutes quarante-deux secondes. Il détient ce record jusqu'au 3 septembre 1968.

En 1993, succédant à Henri Sérandour, il est élu président de la Fédération française de natation, réélu en 1997, 2001, 2005 et 2009[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Records du monde[modifier | modifier le code]

En 800 mètres nage libre du 21 juillet 1967 au 3 septembre 1968 en 8'42".

Records de France[modifier | modifier le code]

En 200 mètres nage libre :

  • du 24 juillet au 31 juillet 1965 en 2'02" ;
  • du 31 juillet 1965 au 30 juin 1966 (2'01"7).

En 800 mètres nage libre :

  • du 7 juillet 1964 au 25 juillet 1965 en 9'19"4 ;
  • du 25 juillet 1965 au 16 août 1966 en 9'17"8 ;
  • du 21 juillet 1967 (alors record du monde) au 17 mars 1975 en 8'42"0.

Champion de France en bassin de 50 mètres[modifier | modifier le code]

Justice[modifier | modifier le code]

Le 19 juin 2009, Francis Luyce a été condamné par le Tribunal Correctionnel de Paris à deux mois de prison avec sursis et à verser 5 000 euros d’amende pour prise illégale d'intérêt[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]