Franc-maçonnerie en Uruguay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la franc-maçonnerie image illustrant l’Uruguay
Cet article est une ébauche concernant la franc-maçonnerie et l’Uruguay.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'histoire de la franc-maçonnerie en Uruguay commence à la fin du XVIIIe siècle avec l'arrivée des premiers émigrants sur le territoire connu sous le nom de Bande Orientale et sa capitale Montevideo.

Coat of arms of Uruguay.svg

La maçonnerie à l'époque coloniale[modifier | modifier le code]

Cette présence maçonnique a été accrue dès 1807 lors des invasions britanniques dans le Rio de la Plata par la présence des loges militaires des régiments de Dragons irlandais

C'est en 1856 qu'est fondé officiellement le Grand Orient d'Uruguay avec une patente du Grand Orient du Brésil, qui deviendra postérieurement la Grande Loge de l'Uruguay.

La maçonnerie uruguayenne actuelle[modifier | modifier le code]

l'équerre et le compas

Obédiences masculines[modifier | modifier le code]

  • La Grande Loge d'Uruguay.
  • Le Grand Orient d'Uruguay (G.O.U.).
  • La Grande Loge Unie d'Angleterre (District Sud) avec une loge appelé Silver River.

Obédiences mixtes[modifier | modifier le code]

Obédience féminine[modifier | modifier le code]

  • La Grande Loge féminine d'Uruguay.

La Grande Loge d'Uruguay[modifier | modifier le code]

Un Grand Orient d'Uruguay fut fondée le 24 juin des 1855 par le Grand Orient du Brésil en lui accordant une Patente. Il devint une puissance maçonnique autonome le 17 juillet de de 1856. Postérieurement il se fera appelé Grande Loge de la maçonnerie de l'Uruguay comme on la connaît de nos jours.

La Grande Loge unie d'Angleterre[modifier | modifier le code]

La présence de la maçonnerie anglaise en Uruguay date de de 1807 avec les invasions anglaises. C'est à Montévidéo que le 11 février 1862 est fondée la Loge Acacia à Montevideo, par Causes Lumb initié sept ans avant dans la Loge anglaise Excelsior. Actuellement, la présence de la maçonnerie anglaise en territoire uruguayen se manifeste toujours à travers l'existence d'une loge travaillant en anglais et selon le rite utilisé par la GLUA. Pour des raisons de proximité, cette loge dépend du secteur sud de la maçonnerie britannique qui a son siège provincial dans la ville de Buenos Aires, en Argentine.

Le Grand Orient d'Uruguay[modifier | modifier le code]

Le Grand Orient d'Uruguay fut fondé le 25 août 1990 par l'association de frères constitués en loges et triangles. Son siège est à Montévidéo, et dispose des statuts approuvés par leur pouvoir exécutif le 3 avril 1992, statuts qui constituèrent la réglementation pour leur fonctionnement comme puissance maçonnique. Puis il obtint sa patente définitive du Grand Orient du Rio Grande du Sud, le 31 octobre 1992. Quelques jours après, le 4 novembre 1992 il reçoit la reconnaissance de la COMAB (Confédération Maçonnique du Brésil).

Le Grand Orient de la Franc-maçonnerie Mixte Universelle[modifier | modifier le code]

Le Grand Orient de la Franc-maçonnerie Mixte Universelle (G.O.F.M.U.) est une obédience maçonnique indépendante regroupant de hommes et de femmes qui s’y sont rassemblés par l’initiation, en respectant fidèlement les pratiques traditionnelles. Sa devise est celle forgée par les frères du siècle des lumières: liberté, égalité, fraternité et celle de la maçonnerie libérale du temps présent:liberté absolue de conscience. Sa création date de décembre 1998.

Le Grand Orient latino-américain[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une organisation maçonnique à caractère international qui a son siège principal en Suède. Il est présent en Uruguay depuis 1992. L'histoire de cette organisation maçonnique mixte est étroitement liée au processus politique et social au Chili au début des années 1970 sous la dictature de Pinochet.

En Europe se crée très vite la Grande Loge du Chili en exil sur la base de trois loges (à Paris, à Stockholm et à Copenhague). En 1990, les délégués des différentes loges réunis en grande assemblée décident de changer le nom par celui de Grand Orient latino-américain, sans changer sa structure institutionnelle ni son organisation.

La Grande Loge féminine d'Uruguay[modifier | modifier le code]

Après plusieurs années de fonctionnement sous les auspices de la Grande Loge féminine du Chili, le 3 mai 2007 en établissant la troisième loge féminine en Uruguay, est accordé la Patente à la Grande Loge féminine d'Uruguay comme organisation maçonnique autonome, en présence des délégations du Chili, d'Argentine et du Brésil. Elle est composée actuellement par les loges : Foi, Espoir et Charité.

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir l’article annexe : Liste d'obédiences maçonniques#Uruguay.

Liens externes[modifier | modifier le code]