François de Bueil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

François de Bueil, chanoine en l'église de Bourges, trésorier de la Sainte-Chapelle, abbé de Plainpied[1], archevêque de Bourges, mort le , fils de Jacques de Bueil, comte de Sancerre, et de Jeanne de Boisjourdan[2].


Il enseigna à Bourges les lettres saintes et le droit canon. Il fut trésorier de l'église métropolitaine.

« Sa sagesse et sa science firent que son chapitre jeta les yeux sur lui après la mort de l'archevêque Boyer, en 1519. Son élection fut traversée par le roi François Ier, qui se plaignit que l'on avait pas observé les lois du concordat, et qui d'ailleurs, voulait qu'on nomma son confesseur à cet archevêché. Après bien des débats et des oppositions, de Bueil fit son entrée solennelles à Bourges, le , et mourut à Paris en 1524. »

— Histoire de Sancerre, Vincent Poupard, Bourges, 1838

François de Bueil fut inhumé en sa cathédrale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie de la famille du Boisjourdan, Amaury de la Pinsonnais
  2. Le Fleau de Anglais, Jean de Bueil, Comte de Sancerre, Jacques Faugeras, p.197