Frédéric Viale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frédéric Viale
Description de cette image, également commentée ci-après
Frédéric Viale
Informations générales
Naissance (42 ans)
Cannes (France)
Activité principale musicien
Activités annexes accordéoniste, bandéoniste, compositeur, arrangeur,
Genre musical jazz, musique du monde
Instruments accordéon, bandonéon, accordina
Années actives depuis 2006
Labels Diapason
Influences tango, musique brésilienne, musette, classique
Site officiel www.fredericviale.com
Frédéric Viale accordéoniste de jazz, compositeur et arrangeur.
Frédéric Viale accordéoniste de jazz, compositeur et arrangeur.

Frédéric Viale, né le à Cannes[1], est un musicien, arrangeur et compositeur français qui joue de l'accordéon, du bandonéon et de l'accordina.

Frédéric Viale fait sonner son accordéon sur des rythmes de jazz, de tango et de musiques brésiliennes, sur les scènes françaises et internationales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric Viale apprend la musique à l'Accordéon Club Cannes La Bocca Mouans-Sartoux. Son professeur n'est autre que Lucien Galliano, père de Richard Galliano à qui l’on doit la renaissance de l’accordéon dans le monde du jazz[2]. Il étudie le répertoire de Tony Murena, Gus Viseur, Joseph Colombo, Joss Baselli et participe à de nombreux concours nationaux et internationaux. Adolescent, il découvre le jazz grâce à Django Reinhardt, Stéphane Grapelli, Charlie Parker et Miles Davis. Il apprend le bandonéon qu'il joue dans des formations qui mettent à l'honneur la culture argentine : Alma Tango, Meditango ou Tango Voz. En juin 2018, il rend hommage à Astor Piazzola lors d'un concert à l'Opéra de Nice où il était accompagné par les musiciens solistes de l'Opéra[3].

Frédéric Viale joue ses propres compositions mais il propose également sa propre interprétation de morceaux tels que La chanson des vieux amants de Gérard Jouannest, Indifférence de Joseph Colombo et Tony Murera, Song for Abdullah de Kenny Barron ou Sous les ponts de Paris de Vincent Scotto.

En 2011, Frédéric Viale crée son propre groupe et joue avec des musiciens brésiliens : Natallino Neto à la basse, Zaza Desiderio à la batterie et Nelson Veras à la guitare. Il se produit également en quintet et retrouve son complice Emanuele Cisi, ainsi que Aldo Zunino à la contrebasse, Humberto Amesquita au trombone et Adam Pache à la batterie.

En 2015, Pigini, le fabricant italien d’accordéon de renommée mondiale, offre à Frédéric Viale un instrument créé pour lui, à sa mesure, le new Cassotto FV est né, au son puissant, généreux et subtil, un fabuleux cadeau pour un jazzman[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie
  2. « Frédéric VIALE - Art Côte d'Azur », sur www.artcotedazur.fr (consulté le 1er juillet 2019)
  3. « Opéra Nice Côte d'Azur - Buenos-Aires », sur www.opera-nice.org (consulté le 1er juillet 2019)
  4. Nicole Videmann, « "Les Racines du Ciel", nouvel album de Frédéric Viale », sur Latins de Jazz, (consulté le 1er juillet 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]