Frères Niland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les frères Niland sont quatre frères américains originaires de Kenmore (en), dans l'État de New York, servant tous dans l'armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale.

Sur les quatre, deux survécurent mais on pensa un moment qu'un seul, Frederick Niland, avait survécu. Frederick fut alors retiré du front de Normandie et renvoyé aux États-Unis pour terminer sa période militaire. Il apprit seulement après la guerre que son frère Edward, présumé mort, était en fait interné par les Japonais dans un camp de prisonniers en Birmanie.

Détails[modifier | modifier le code]

Les quatre frères étaient :

  • Sergeant Frederick Niland (1920-1983), 501e régiment d'infanterie parachutiste, 101e division aéroportée américaine
  • Technical Sergeant Robert Niland, compagnie D, 505e régiment d'infanterie parachutiste, 82e division aéroportée américaine (tué le 6 juin 1944 en Normandie, il se porta volontaire avec deux de ses camarades pour retarder une avance allemande alors que sa compagnie se repliait ; ses deux camarades survécurent)
  • Lieutenant Preston Niland, 22e régiment d'infanterie américaine, 4e division d'infanterie américaine (tué le 7 juin 1944 en Normandie)
  • Technical Sergeant Edward Niland (1912- 1984), pilote de l'United States Army Air Forces. Son bombardier fut abattu le 16 mai 1944

Les deux frères Preston et Robert Niland sont enterrés côte à côte au cimetière américain de Colleville-sur-Mer.

Inspiration[modifier | modifier le code]

Le film Il faut sauver le soldat Ryan (1998), de Steven Spielberg, s'inspire de cette histoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]