Forteresse de la Cabaña

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La forteresse de San Carlos de la Cabaña a été construite par l'Espagne à l'entrée du port de La Havane, alors que Cuba était l'une de ses colonies. Devenue une prison, Che Guevara y installe son quartier général en janvier 1959.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bâtiment est édifié en 1763 par les Espagnols, c'est l’une des plus grandes forteresses coloniales du continent américain[1].

Dans les années 1930, y sont emprisonnés des opposants célèbres comme Pablo de la Torriente Brau, Gabriel Barceló et Raúl Roa[2].

La forteresse servit aussi de prison pendant le régime de Fulgencio Batista et après la prise du pouvoir de la révolution cubaine en 1959. De nombreux procès et exécutions y eurent alors lieu sous la supervision de Che Guevara qui y installe son quartier général le 2 janvier 1959. Des volontaires sont invités à participer au peloton d’exécution comme des membres des familles des victimes par exemple. Certains condamnés à mort doivent, devant leurs parents proches, justifier leur exécution[3].

C'est aujourd'hui un parc historique contenant plusieurs musées.

Références[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Vue panoramique de la forteresse de San Carlos de la Cabaña.

Sur les autres projets Wikimedia :