Forteresse de Morović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Forteresse de Morović
Тврђава Моровић
Tvrđava Morović
Morović 160.jpg
Vue des vestiges de la forteresse.
Présentation
Type
Construction
XIVe siècle
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
District
Municipalité
Localité
Coordonnées

Les ruines de la forteresse de Morović (en serbe cyrillique : Тврђава Моровић ; en serbe latin : Tvrđava Morović) sont situées à Morović, dans la province de Voïvodine et dans le district de Syrmie, en Serbie. Elles sont inscrites sur la liste des monuments culturels de grande importance de la République de Serbie (identifiant no SK 1355)[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

La forteresse de Morović est située à la confluence du Bosut et de la Studva. Elle a été construite après 1332 sur l'ordre du ban de Mačva Jovan Marotija[1]. Pendant un court laps de temps, elle a fait partie des possessions du despote Đurađ Branković avant de passer entre les mains des Hongrois puis entre celles des Ottomans[1] en 1528-1529[2]. Les Turcs y maintiennent des hommes pour lutter contre le banditisme endémique dans la région[2]. Morović entre dans l'Empire des Habsbourgs en 1699 et, en 1718, le traité de Passarowitz déplace plus au sud la frontière entre les Autrichiens et les Turcs ; la place forte perd alors sa valeur militaire et stratégique et elle se dégrade progressement[2].

Les fortifications sont de forme trapézoïdale. Sur les angles préservés donnant sur la rivière Bosut ne se trouve aucune tour, alors que sur un plan de Weigel datant de 1699 il semble qu'il y en avait deux. La forteresse est construite en briques. Les murs, épais d'environ 2 m, sont conservés à une hauteur comprise entre 2 m et 2,50 m, avec des contreforts extérieurs partiellement visibles[1].

À l'extérieur de la forteresse se trouve une église dédiée à Sainte-Marie, dotée d'un clocher avec des meurtrières en forme de croix. Autour de l'église se trouve un cimetière de la fin du Moyen Âge[1].

Le site des fortifications n'a fait l'objet d'aucune investigation archéologique ou architecturale[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (sr) « Tvrđava, Morović », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 18 octobre 2017)
  2. a b c et d (sr) « Tvrđava Morović », sur http://zavodsm.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de Sremska Mitrovica (consulté le 18 octobre 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (sr) Notice sur le site de l'Office du tourisme de Šid