Fort Fleur d'épée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort Fleur d'épée
FortFleurdépée.jpg

L'entrée du Fort Fleur d'épée.

Présentation
Type
Fort (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Style
Fort militaire
Construction
XVIIIe siècle
Propriétaire
Département
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Guadeloupe
voir sur la carte de Guadeloupe
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Petites Antilles
voir sur la carte des Petites Antilles
Red pog.svg

Le fort Fleur d'épée est la plus importante fortification de Grande Terre en Guadeloupe. Il a été inscrit monument historique par arrêté du 21 mars 1979[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Le fort se situe sur les hauteurs de la ville de Gosier, il surplombe de plusieurs dizaines de mètres la baie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Prise du Fort Fleur d'Epée, 3 juin 1794.

Le fort a été construit entre 1750 et 1763 à partir de plans dressés par Sébastien Le Prestre de Vauban [2],[3]. Il fut pris d'assaut par les Anglais puis repris par un bataillon français, mené par Victor Hugues et le général Charles Étienne Rouyer (ce dernier ayant été grièvement blessé durant l'assaut), qui les repoussèrent hors de la Guadeloupe le 8 juillet 1794.

Architecture[modifier | modifier le code]

Il est composé de boyaux souterrains menant à de petites salles. La poudrière et la cuisine avec son four sont encore bien visibles. Les vastes couloirs accueillent ponctuellement au fil de l'année différentes expositions d'art.

On ignore l'origine du nom Fleur d'épée mais on pense que le nom du fort correspond au sobriquet d'un soldat qui vivait à cet emplacement.

Couloir avec exposition d'art.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :