Fichet serrurerie bâtiment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fichet Serrurerie Bâtiment)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fichet Security Solutions France

Gunnebo France

Création 1825

1929 (société actuelle)

Dates clés 1999, intégration au groupe Assa Abloy
Fondateurs Alexandre Fichet (1799-1862)
Siège social Velizy Villacoublay
Drapeau de France France
Direction Gunnebo Holding NV
Actionnaires Assa AbloyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Commerce de gros de fournitures et équipements divers pour le commerce et les services .
Produits Serrures et Portes
Société mère Gunnebo
SIREN 549-850-253
Site web www.fichet-pointfort.fr

Chiffre d'affaires 105 657 300 € en 2017
Résultat net -4 024 500 € en 2017 (perte)

Fichet Sécurité Solutions France[1] est une entreprise fabriquant des portes, serrures et cylindres.

Elle fait partie du groupe Suedois Gunnebo, un intervenant dans les solutions et services de sécurité :automates de traitement des billets, coffres-forts, chambres fortes, sas[2], contrôle d'accès et sécurité électronique pour les banques, transporteurs de fonds, aéroports, bâtiments publics et commerciaux.

Il revendique un chiffre d'affaires annuel de 610 M € et 5600 collaborateurs[3].

Historique[modifier | modifier le code]

C’est en 1825 qu’Alexandre Fichet[4], ingénieur et créateur de génie, fonde « une entreprise au service de la protection du particulier contre le cambriolage » : la société Fichet, qui n’est alors qu’un atelier de serrurerie. Né à Étrépilly (Seine-et-Marne) le 6 février 1799 (et décédé en 1862), il fut un célèbre serrurier à Paris. Sa renommée était telle qu’il fournissait la couronne. Il était membre de l’Académie de l’industrie et serrurier de la bibliothèque Royale. Par conséquent, il était reconnu par ses multiples brevets décisifs pour la serrurerie moderne.

Dans un même temps, un fabricant de produits réfractaires, Auguste Nicolas Bauche, fait une avancée décisive dans la protection du contenu d’un coffre-fort contre le feu, en imaginant le premier coffre-fort incombustible et réfractaire. Il crée en 1864 sa propre société : la société Bauche, qui bénéficie de sa réussite et de la réputation qu’il s’est forgée.

Les succès remportés par les brevets Fichet poussent la société à l’expansion et, en 1897, est construite l’usine d'Oust-Marest appelée « Fichet-Village ». Mais la croissance de l’entreprise ne s’arrête pas là et dès 1919 sont créées des filiales étrangères.

Le , les sociétés Bauche et Fichet fusionnent alliant deux noms reconnus et deux secteurs de la sécurité. Le premier groupe mondial dans le domaine de la sécurité globale est constitué : le groupe Fichet-Bauche.

L’étape suivante pour Fichet-Bauche, est la création du réseau des « Point-Fort-Fichet » en 1972. C’est autour d’un protocole d’accord entre le fabricant, Fichet-Bauche, et les revendeurs installateurs agréés, les « Point Fort Fichet », que cette idée de Monsieur Vaslin, alors directeur commercial, a pris forme. Cette logique de réseau avait pour finalité de développer une relation de proximité avec la clientèle des particuliers et des commerces.

En 1996, la société Fichet-Bauche est devenue une société anonyme, composée de quatre filiales, dont Fichet Serrurerie Bâtiment (FSB), qui commercialise des serrures mécaniques ou électroniques, des blocs portes et des alarmes.

En avril 1999, la société Gunnebo (qui est spécialisée dans la protection physique et électronique) rachète le groupe Fichet-Bauche. Gunnebo, pour qui l’activité de la serrurerie n’est pas stratégique, décide de céder la filiale Fichet Serrurerie Bâtiment.

C’est en fin d’année 1999, que FSB intègre le groupe suédois Assa Abloy qui est leader mondial dans le domaine des systèmes de fermeture[5].

À partir de fin 2007, par le jeu de fusions acquisitions successives, les sociétés Abloy France, Laperche et Stremler, Fichet Serrurerie Bâtiment, Laperche et Stremler sont rassemblées sous une seule entité : Fichet Sécurty Solutions France avec Gunnebo comme actionnaire.

En septembre 2018 OpenGate Capital[6] annonce la signature d'une offre ferme portant sur les filiales belges, françaises et luxembourgeoises de Gunnebo[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]