Felimare picta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mollusques
Cet article est une ébauche concernant les mollusques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet zoologie.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Le doris géant (Hypselodoris picta) est un nudibranche de la famille des chromodorididés.

Description[modifier | modifier le code]

Doris géant dans la calanque de Niolon à -40m

Ce nudibranche mesure en moyenne de 10 à 15 centimètres mais sa taille peut atteindre les 20 centimètres, c'est le plus grand doris de Méditerranée[1].

Son manteau, le plus souvent jaune pâle peut tirer vers le bleu foncé et est recouvert des petits points et de fines lignes jaunes très clairs.

Les rhinophores présentent 22 à 30 lamelles obliques[1]. Les extrémités des rhinophores sont de couleur bleu indigo[2] qui s'éclaircie en dégradé en descendant vers la tête[1]. Un anneau jaune à la base de chaque rhinophore marque le haut du fourreau dans lequel ils peuvent se rétracter[1],[2].

Les rhinophores et les branchies se rétractent à la moindre alerte.

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Une éponge Ircinia fasciculata dont Felimare picta se nourrit. Ici, elle est la proie de Cratena peregrina

Felimare picta se nourrit des éponges du genre Ircinia[2]

Reproduction[modifier | modifier le code]

En méditerranée, Hypselodoris picta se reproduit l'été[1].

La ponte de Felimare picta se présente sous la forme d'un fin ruban gélatineux[1] jaune ou blanc aux bords festonnés. Elle est enroulée en spirale et est est collée sur des substrats dur par le coté du ruban large de 10 mm environ[1]. La ponte forme une corolle qui peut atteindre jusqu'à 5 cm de diamètre[2].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Felimare picta est répartie dans tout le bassin méditerranéen, l’Adriatique, l’Atlantique Est depuis l’Espagne jusqu'en l’Afrique de l’Ouest et en Atlantique Ouest, de la Floride au Brésil[1].

Il vit de la surface à 60 mètres de profondeur[1]. Il affectionne particulièrement les épaves[1].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Cet animal est représenté par deux sous-espèces selon World Register of Marine Species (16 mai 2013)[3] :

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]