Fejervarya cancrivora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fejervarya cancrivora
Description de l'image Fejer cancri 050403 002 tdp.jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Dicroglossidae
Sous-famille Dicroglossinae
Genre Fejervarya

Nom binominal

Fejervarya cancrivora
(Gravenhorst, 1829)

Synonymes

  • Rana cancrivora Gravenhorst, 1829
  • Rana tigrina var. angustopalmata Van Kampen, 1907
  • Rana cancrivora raja Smith, 1930
  • Fejervarya raja (Smith, 1930)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Fejervarya cancrivora est une espèce d'amphibiens de la famille des Dicroglossidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Habitat[modifier | modifier le code]

Elle est inféodée aux régions côtières et c'est l'un des très rares lissamphibiens à pouvoir tolérer l'eau salée; elle est considérée comme l'amphibien le plus halotolérant[2]. Elle peut tolérer les milieux marins (immersion dans l'eau de mer pendant de brèves périodes ou l'eau saumâtre durant une longue période) en adaptant sa régulation osmotique[3].

Description[modifier | modifier le code]

Fejervarya cancrivora
Fejervarya cancrivora

Fejervarya cancrivora mesure jusqu'à 68,2 mm[4]. Son dos est brun-gris avec des marques sombres[5].

On la trouve notamment dans les mangroves où elle consomme des crabes.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Par le passé de nombreuses populations ont été considérés comme appartenant à cette espèce :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce lui vient de son régime alimentaire comportant des crabes (cancri = crabe ; voro = manger)

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gravenhorst, 1829 : Deliciae Musei Zoologici Vratislaviensis (Reptilia Musei Zoologici Vratislaviensis. Recensita et Descripta). Fasciculus Primus, continens Chelonions et Batrachia: I-XIV. Leopold Voss, Leipzig (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]