Fariborz Sahba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fariborz Sahba
FariborzSahba.jpg
Fariborz Sahba.
Naissance
Nationalité
Activité
Formation

Fariborz Sahba (persan : فريبرز صهبا), né en à Mashhad (Iran)[1], est un architecte irano-canadien, vivant actuellement entre le Canada et les États-Unis.

Éducation[modifier | modifier le code]

Temple du Lotus de Sahba en Inde.

Sahba est titulaire d'une maîtrise de la Faculté des beaux-arts de l'Université de Téhéran[1]. Dans une interview avec Mithaq Kazimi, il a déclaré qu'à un très jeune âge, sa mère l'avait encouragé à devenir architecte[2].

Terrasses du sanctuaire du Báb[modifier | modifier le code]

En 1987, Fariborz Sahba a été chargé par le Centre mondial bahá'í de concevoir dix-huit terrasses en tant qu'approche majestueuse du sanctuaire du Báb, le héraut martyr de la foi bahá'íe, l'un des lieux les plus saints de la foi bahá'íe. Il a également été nommé chef de projet pour exécuter les projets de construction du Centre mondial bahá'í sur le mont Carmel. Les terrasses du sanctuaire du Báb ont reçu le prix Ephraim Lifshitz 1998 de la municipalité de Haifa et le prix Magshim 1999 du Council for a Beautiful Israel.

Voir également[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Baháʼí community of Canada, « Fariborz Sahba » [archive du ] (consulté le 24 octobre 2007)
  2. « In conversation with Fariborz Sahba, architect », Perspactive: Mithaq Kazimi

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :