Family One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo du groupe Family One.jpg
Spectacle Family One à Montréal en 2016.

Family One est un chœur gospel, composé de jeunes gens issus de la Fondation d'Auteuil.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce chœur gospel unique voit le jour en 2000 dans le cadre d’un programme éducatif par les arts du spectacle s’inscrivant dans la pédagogie de la fondation Apprentis d’Auteuil. Family One est composé d’une vingtaine de chanteurs que Charles Dumas, le directeur de ce service et l’initiateur de ce projet, réunit chaque semaine pour perfectionner leur technique…

Ces jeunes chanteurs comptent déjà 3 albums studios et se sont produits dans des lieux tels que le Trianon, L’Européen, Bercy, l’Opéra de Lyon, le Stade de France, etc. Ils ont participé à l’enregistrement des bandes son des films « Attila Marcel » de Sylvain Chaumet et « Mes héros » de Éric Besnard. Ils ont aussi participé à l’enregistrement de l’album « Glory » avec Franck Sitbon et ont même enregistré leur dernier album « Fill My Dreams » à New York sous l’invitation du batteur Ulysses Owens Jr.

Forts de leurs propres expériences, ils ont aussi à cœur de transmettre ce qu’ils ont reçu à d’autres, que ce soit dans la technique ou dans les valeurs qui les ont construits.

Family One a un répertoire gospel mais se tourne aussi vers d'autres sonorités telles que la Soul, le Jazz, la Pop, etc.

2007 : Suis la lumière[modifier | modifier le code]

Sous le nom « Chœur Gospel des Jeunes de la Fondation d'Auteuil », ils enregistrent leur premier album Suis la lumière et font une première tournée. L'album se vend à plus de 10 000 exemplaires.

2008 : Vivre ensemble[modifier | modifier le code]

Leur répertoire s’enrichit et les cours de chant ont porté leurs fruits. Ce second album est beaucoup plus technique que le premier. Il s'ensuit une longue période de tournée qui les fait devenir une référence sur la scène chrétienne. Ils se produisent notamment dans des salles prestigieuses comme le Trianon, le Théâtre de l'Européen, le Palais omnisports de Paris-Bercy, l'Opéra de Lyon, le stade de France, la salle Gaveau, parfois avec des artistes comme Mika ou Craig Adams.

Ils participent aussi aux bandes originales des films « Mes héros » d’Eric Besnard et « Attila Marcel » de Sylvain Chomet.

2011 : Fraternité[modifier | modifier le code]

Charles Dumas répond à une demande de la fondation d'Auteuil: produire un album de chants de louange interprétés par les jeunes d'Arts & loisirs. Cet album distribué par Bayard musique regroupe donc de jeunes chanteurs venus de Paris, Lyon, Strasbourg, Nantes, Lille, Rouen et Namur (Belgique) ainsi que Family One.

2012 : Glory![modifier | modifier le code]

À la suite du succès de l'album Fraternité, Family One est appelé à participer à l'enregistrement l'album de Gospel traditionnel "Glory!" avec The Joshua's Brothers, constitué de trois musiciens Français d'exception. Il s'en suivra une relation d'amitié et de nombreuses collaborations avec le chanteur et pianiste Franck Sitbon notamment lors de concerts.

2012 : Fill my dreams[modifier | modifier le code]

Ils font la rencontre de Ulysses Owens Jr, un des plus grands musiciens de jazz actuel récompensé par 2 Grammy Awards et à l’origine de la fondation Don’t miss a beat à Jacksonville en Floride. Ulysses invite Family One à venir à New York afin d'enregistrer un album de 11 titres écrits par Charles Dumas.

L'album sera enregistré au Bunker Studio de Brooklyn et mixé par Dave Darlington à Manhattan. Les morceaux ont été interprétés par des musiciens locaux tels que: David Rosenthal (guitare), André Danek (piano), George Farmer (Basse), Michael Dease (Trombone), Jaleel Shaw (Saxophone), Tatum Greenblatt (Trompette), Jody Redhage (Violoncelle), Christiana Liberis & Alex L Weill (violons) et Ulysses Owens Jr (Batterie). Les chanteurs Jennie Harney et Aundreus Patterson sont également invités à chanter sur deux titres.

Quelques jours plus tard, ils se produisent sur la scène mythique de l'Apollo Theater à Harlem et en la salle Pleyel à Paris dès leur retour en France.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]