Faithless

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un groupe de musique
Cet article est une ébauche concernant un groupe de musique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur les redirections Pour l'album de Marianne Faithfull réédité en 1978 sous le titre Faithless, voir Dreamin' My Dreams.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Faithless
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Trip hop, electro
Années actives 1995-2011
Labels Megaforce Records
Elektra Records
Warner Bros. Records
Composition du groupe
Membres Rollo Armstrong
Sister Bliss
Anciens membres Maxi Jazz
Jamie Catto

Faithless est un groupe de musique électronique britannique composé de Maxi Jazz, Sister Bliss et Rollo Armstrong[1].

Le groupe est connu du grand public pour ses morceaux d'electronic dance music tels que Salva Mea, Insomnia, God Is a DJ ou encore We Come 1[2].

Au cours de sa carrière, Faithless enregistre 6 albums studio dont les ventes dépassent les 15 millions de disques dans le monde entier[3].

En 2011, le groupe annonce sa separation après leur concert Passing The Baton à la Brixton Academy le 7 et 8 avril de la même année[4]. Néanmoins, en 2015, Faithless se reforme pour célébrer les 20 ans du groupe.[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Le groupe se forme dans les années 95 et sort le single Salva Mea (Save Me) en juillet de la même année[6]. Sur leurs compositions, Maxi Jazz chante tandis que Sister Bliss mixe et créée de la musique grace à un piano, un violon, un saxophone et une basse[7]. Rollo Armstrong supervise et produit le groupe. La majorité des performances vocales sont effectuées par Pauline Taylor, qui travaille souvent avec Rollo sur des projets parallèles[8].

Avant la création de Faithless, Rollo excelle déjà en tant que DJ et remixeur de talent[9]. Il travaille notamment pour Simply Red, les Pet Shop Boys, ou encore Björk[10]. Sister Bliss quant à elle, baigne dans la musique depuis sa tendre enfance, et s’impose au Royaume-Uni en tant que DJ de house music de renommée[11],[12].

Rollo et Sister Bliss composent à deux depuis 1993, mais ce n’est que deux ans plus tard que le groupe Faithless prends réellement forme, à l'arrivée de Maxi Jazz et Jamie Catto. Faithless multiplie alors les hits en 1996 et leur premier opus Reverence est acclamé par le grand public et est certifié disque d'or[13].

Durant sa carrière, le groupe Faithless est à l'origine de 6 albums. Reverence, Sunday 8PM, Outrospective et No Roots sortent entre 1996 et 2004. Le cinquième album intitulé To All New Arrivals voit le jour en 2006. En 2010, leur sixième et dernier album The Dance est disponible après 4 ans d'absence[14].

Entre 1996 et 2015, le groupe produit divers albums remix ainsi que des compilations.

Dernier album studio et separation du groupe[modifier | modifier le code]

En 2009, un remix de la chanson "Sun to Me" issu de l'album "The Dance" est diffusé dans l'emission de Pete Tong sur BBC Radio 1[15]. Une version gratuite est accessible à toutes les personnes inscrites sur le site de Faithless ainsi qu'à la newsletter du groupe. La chanson apparait également sur la page MySpace du groupe[16].

Depuis 2009, leur chanson Drifting Away est le générique de l'emission Chelsea Flower Show sur la BBC[17].

En 2010, ils retournent au Festival Glastonbury après huit ans d'absence, et se produisent sur la Pyramid Stage. Ils y jouent certain de leurs plus grands succès tels que Insomnia, God is a DJ et We Come 1[18].

Le 16 mars 2011, Maxi Jazz annonce sur le site internet de Faithless que le groupe se sépare : « Tout comme lorsque l'on écrit une chanson, on sait quand la fin approche. C'était la tournée de remerciements et d'adieu[19] ». Ils se produisent pour la dernière fois le 7 et 8 avril 2011 au Brixton Academy à Londres. Le live est retransmis par satellite dans de nombreux cinémas d'Europe[20].

Faithless 2.0[modifier | modifier le code]

En 2015, pour célébrer les 20 ans de Faithless, le groupe sort Faithless 2.0, un album composé de remix de leurs plus grand succès.[21] Parmi les DJs invités sur l'opus, on retrouve entre autre Avicii, Tiësto, Rudimental ou encore Armin Van Buuren. Pour appuyer la sortie de l'album événement, Faithless effectue une tournée dans de nombreux festivals européens[22].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • Reverence (1996)
  • Sunday 8PM (1998)
  • Outrospective (2001)
  • No Roots (2004)
  • To All New Arrivals (2006)[23]
  • The Dance (2010)[24]

Albums remix[modifier | modifier le code]

  • Reverence / Irreverence (1996)
  • Sunday 8PM / Saturday 3AM (1999)
  • Outrospective / Reperspective (2002)
  • Everything Will Be Alright Tomorrow (2004)
  • The Dance Never Ends (2010)
  • Faithless 2.0 (2015)[25]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Forever Faithless - The Greatest Hits (2005)
  • Faithless - Renaissance 3D (2006)
  • Insomnia: The Best of Faithless (2009)
  • Faithless 2.0 (2015)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Beverley Lyons, « Maxi Jazz and Sister Bliss blow Hydro crowd away with 20th anniversary set », sur dailyrecord,‎ (consulté le 29 avril 2016)
  2. « Faithless a 20 ans: God is always a DJ », sur Metro,‎ (consulté le 29 avril 2016)
  3. « Faithless - CODA MUSIC AGENCY - Booking Agent », sur www.codaagency.com (consulté le 29 avril 2016)
  4. « Dance act Faithless to split up after a 15-year career » (consulté le 29 avril 2016)
  5. (en) « Faithless Announce Special Live Comeback Show », sur Beatport News (EN),‎ (consulté le 29 avril 2016)
  6. « Faithless - Salva Mea », sur Discogs (consulté le 29 avril 2016)
  7. « Sister Bliss | Biography & History | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 29 avril 2016)
  8. « Pauline Taylor », sur Discogs (consulté le 29 avril 2016)
  9. (en) « Rollo Armstrong: Defender of the faith », sur The Independent,‎ (consulté le 29 avril 2016)
  10. « Rollo Armstrong’s Biography — Free listening, videos, concerts, stats and photos at Last.fm », sur www.last.fm (consulté le 29 avril 2016)
  11. « Interview with Sister Bliss – founding member of Faithless | The Playground », sur www.theplayground.co.uk (consulté le 29 avril 2016)
  12. Thomas H Green, « Sister Bliss: after the disco madness, domestic Bliss », sur Telegraph.co.uk (consulté le 29 avril 2016)
  13. « Faithless : c'est fini ! », sur chartsinfrance.net (consulté le 29 avril 2016)
  14. « Faithless », sur Discogs (consulté le 29 avril 2016)
  15. « 13/11/2009, Pete Tong - BBC Radio 1 », sur BBC (consulté le 29 avril 2016)
  16. « Faithless | Listen and Stream Free Music, Albums, New Releases, Photos, Videos », sur Myspace (consulté le 29 avril 2016)
  17. Tom Sumner, « BBC - Chelsea Flower Show 2011 - tickets, address, dates, FAQs » (consulté le 29 avril 2016)
  18. wool69, « Faithless Glastonbury 2010 »,‎ (consulté le 29 avril 2016)
  19. « Faithless is calling it quits », sur Incubate Blog,‎ (consulté le 29 avril 2016)
  20. « Faithless Setlist at O2 Academy Brixton, London », sur setlist.fm (consulté le 29 avril 2016)
  21. « FAITHLESS 2.0 », sur faithless.co.uk (consulté le 29 avril 2016)
  22. « Faithless celebrate 20 years with 'Faithless 2.0' », sur Music-News.com (consulté le 29 avril 2016)
  23. Paul Sullivan, « BBC - Music - Review of Faithless - To All New Arrivals » (consulté le 29 avril 2016)
  24. (en) Caroline Sullivan, « Faithless: The Dance », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  25. (fr) Steph Musicnation, « Faithless 2.0, l’album de remixes arrive bientôt ! - La Parisienne Life », sur La Parisienne Life (consulté le 29 avril 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]