Championnat d'Allemagne de football D3 2019-2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
3. Liga
2019-2020
Description de l'image Logo 3Liga.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Deutscher Fußball-Bund
Édition 12e
Lieu(x) Drapeau : Allemagne Allemagne
Date du
au
Participants 20 clubs professionnels
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur 2. Bundesliga 2019-2020
Niveau inférieur Regionalliga 2019-2020

Palmarès
Tenant du titre VfL Osnabrück
Promu(s) en début de saison Chemnitzer FC
SV Waldhof Mannheim
FC Viktoria Cologne 1904
Bayern Munich II
Relégué(s) en début de saison FC Ingolstadt 04
MSV Duisbourg
FC Magdebourg
Vainqueur Bayern Munich II
Deuxième FC Würzburger Kickers
Promu(s) Eintracht Brunswick
FC Würzburger Kickers
Relégué(s) Chemnitzer FC
SC Preußen Münster
SG Sonnenhof Großaspach
FC Carl Zeiss Iéna
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Ghana Kwasi Okyere Wriedt (24)

Navigation

La 3. Liga 2019-2020 est la 12e édition de la 3.Liga, la troisième division allemande de football.

Vingt équipes participent à ce championnat qui se déroule sur trente-huit journées. À l'issue de la saison, le champion et son dauphin sont directement promus en 2. Bundesliga, tandis que l'équipe finissant à la 3e place dispute un barrage de promotion/relégation contre le 16e de 2. Bundesliga pour tenter de les accompagner. À l'inverse, les équipes classées aux quatre dernières places à la fin de la saison sont directement reléguées en Regionalliga[1].

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Légende des couleurs
Club Classement

2018-2019

Entraîneur Stade Capacité

théorique

FC Ingolstadt 04 16e 2. BL Drapeau : Allemagne Tomas Oral Audi Sportpark 15 800
1. FC Magdebourg 17e 2. BL Drapeau : Allemagne Thomas Hoßmang (interim) MDCC-Arena 25 500
MSV Duisbourg 18e 2. BL Drapeau : Allemagne Torsten Lieberknecht Schauinsland-Reisen-Arena 31 500
Hallescher FC 4e Drapeau : Allemagne Florian Schnorrenberg Erdgas Sportpark 15 000
FC Würzburger Kickers 5e Drapeau : Allemagne Michael Schiele Flyeralarm Arena 13 090
FC Hansa Rostock 6e Drapeau : Allemagne Jens Härtel Ostseestadion 29 000
FSV Zwickau 7e Drapeau : États-Unis Joe Enochs GGZ-Arena Zwickau[2]. 10 134
SC Preußen Münster 8e Drapeau : Allemagne Sascha Hildmann Preußenstadion 15 050
FC Kaiserslautern 9e Drapeau : Allemagne Boris Schommers Fritz-Walter-Stadion 49 780
SpVgg Unterhaching 10e Drapeau : Allemagne Claus Schromm Alpenbauer Sportpark Unterhaching 15 053
KFC Uerdingen 05 11e Drapeau : Allemagne Stefan Krämer Merkur Spiel-Arena (Düsseldorf)* 54 600
TSV 1860 Munich 12e Drapeau : Allemagne Michael Köllner Grünwalder Stadion 15 000
SV Meppen 13e Drapeau : Allemagne Christian Neidhart Hänsch-Arena 13 286
FC Carl Zeiss Iéna 14e Drapeau : Belgique Kenny Verhoen Ernst-Abbe-Sportfeld 12 990
SG Sonnenhof Großaspach 15e Drapeau : Allemagne Hans-Jürgen Boysen Mechatronik Arena 10 001
Eintracht Brunswick 16e Drapeau : Allemagne Marco Antwerpen Eintracht-Stadion 25 540
Chemnitzer FC RL Drapeau : Allemagne Patrick Glöckner Stadion an der Gellertstraße 15 000
Viktoria Cologne RL Drapeau : Bulgarie Pavel Dotchev Sportpark Höhenberg 10 001
SV Waldhof Mannheim RL Drapeau : Allemagne Bernhard Trares Carl-Benz-Stadion 25 721
Bayern Munich II RL Drapeau : Allemagne Sebastian Hoeneß Grünwalder Stadion 15 000

*Le stade de Grotenburg à Krefeld ne répondant pas aux exigences de la 3e ligue, le KFC joue ses matches à domicile au stade de Düsseldorf.

Changements d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club Entraîneur partant Motif du départ Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
SG Sonnenhof Großaspach Drapeau : Allemagne Markus Lang Fin de interim 30 juin 2019 Pré-saison Drapeau : Allemagne Oliver Zapel 1er juillet 2019
1. FC Magdebourg Drapeau : Allemagne Michael Oenning Renvoi 30 juin 2019 Drapeau : Allemagne Stefan Krämer 1er juillet 2019
Viktoria Cologne Drapeau : Allemagne Jürgen Kohler Fin de interim 30 juin 2019 Drapeau : Bulgarie Pavel Dotchev 1er juillet 2019
FC Ingolstadt Drapeau : Allemagne Tomas Oral Consentement mutuel 30 juin 2019 Drapeau : Luxembourg Jeff Saibene 1er juillet 2019
Bayern Munich II Drapeau : Allemagne Holger Seitz[3] Personnel sportif senior 30 juin 2019 Drapeau : Allemagne Sebastian Hoeneß 1er juillet 2019
Eintracht Brunswick Drapeau : Allemagne André Schubert[4] Signé par le Holstein Kiel 16 juin 2019 Drapeau : Allemagne Christian Flüthmann[5] 17 juin 2019
Chemnitzer FC Drapeau : Allemagne David Bergner[6] Arrêté 4 septembre 2019 19e Drapeau : Allemagne Sreto Ristic et Christian Tiffert (interim) 4 septembre 2019
FC Kaiserslautern Drapeau : Allemagne Sascha Hildmann[7] Renvoi 16 septembre 2019 14e Drapeau : Allemagne Boris Schommers [8] 19 septembre 2019
Chemnitzer FC Drapeau : Allemagne Sreto Ristic et Christian Tiffert (interim) Fin de l'interim 22 septembre 2019 19e Drapeau : Allemagne Patrick Glöckner[9] 22 septembre 2019
KFC Uerdingen Drapeau : Allemagne Heiko Vogel[10] Renvoi 25 septembre 2019 17e Drapeau : Allemagne Stefan Reisinger (interim) 25 septembre 2019
FC Carl Zeiss Iéna Drapeau : Allemagne Lukas Kwasniok[11] Renvoi 28 septembre 2019 20e Drapeau : Allemagne Christian Fröhlich (interim) 28 septembre 2019
Drapeau : Allemagne Christian Fröhlich (interim) Fin de interim 8 octobre 2019 20e Drapeau : Allemagne Rico Schmitt [12] 8 octobre 2019
KFC Uerdingen Drapeau : Allemagne Stefan Reisinger (interim) Fin de l'interim 16 octobre 2019 17e Drapeau : Allemagne Daniel Steuernagel[13] 16 octobre 2019
TSV 1860 Munich Drapeau : Allemagne Daniel Bierofka[14] Arrêté 6 novembre 2019 15e Drapeau : Allemagne Oliver Beer (interim) 6 novembre 2019
Drapeau : Allemagne Oliver Beer (interim) Fin de interim 12 novembre 2019 12e Drapeau : Allemagne Michael Köllner [15] 12 novembre 2019
Eintracht Brunswick Drapeau : Allemagne Christian Flüthmann [16] Renvoi 17 novembre 2019 5e Drapeau : Allemagne Marco Antwerpen[17] 18 novembre 2019
SC Preußen Münster Drapeau : Allemagne Sven Hübscher [18] Renvoi 1er décembre 2019 19e Drapeau : Allemagne Arne Barez (interim) 1er décembre 2019
SG Sonnenhof Großaspach Drapeau : Allemagne Oliver Zapel [19] Renvoi 16 décembre 2019 19e Drapeau : Allemagne Markus Lang (interim) 16 décembre 2019
1. FC Magdebourg Drapeau : Allemagne Stefan Krämer [20] Renvoi 22 décembre 2019 12e Drapeau : Allemagne Claus-Dieter Wollitz [21] 23 décembre 2019
SC Preußen Münster Drapeau : Allemagne Arne Barez (interim) Fin de interim 27 décembre 2019 19e Drapeau : Allemagne Sascha Hildmann [22] 27 décembre 2019
SG Sonnenhof Großaspach Drapeau : Allemagne Markus Lang (interim) [23] Fin de interim 4 janvier 2020 18e Drapeau : Allemagne Mike Sadlo 4 janvier 2020
FC Carl Zeiss Iéna Drapeau : Allemagne Rico Schmitt [24] Renvoi 5 février 2020 20e Drapeau : Allemagne René Klingbeil (interim) 5 février 2020
SG Sonnenhof Großaspach Drapeau : Allemagne Mike Sadlo [25] Renvoi 12 février 2020 19e Drapeau : Allemagne Markus Lang (interim) 12 février 2020
Hallescher FC Drapeau : Allemagne Torsten Ziegner [26] Renvoi 24 février 2020 13e Drapeau : Allemagne Ismail Atalan [27] 25 février 2020
SG Sonnenhof Großaspach Drapeau : Allemagne Markus Lang (interim) Fin de interim 26 février 2020 19e Drapeau : Allemagne Hans-Jürgen Boysen [28] 26 février 2020
FC Carl Zeiss Iéna Drapeau : Allemagne René Klingbeil (interim) Fin de interim 27 février 2020 20e Drapeau : Belgique Kenny Verhoen [29] 27 février 2020
FC Ingolstadt Drapeau : Luxembourg Jeff Saibene [30] Renvoi 9 mars 2020 5e Drapeau : Allemagne Tomas Oral [31] 11 mars 2020
KFC Uerdingen Drapeau : Allemagne Daniel Steuernagel Renvoi 10 mars 2020 11e Drapeau : Allemagne Stefan Krämer [32] 10 mars 2020
Hallescher FC Drapeau : Allemagne Ismail Atalan Renvoi 7 juin 2020 17e Drapeau : Allemagne Florian Schnorrenberg [33] 7 juin 2020
1. FC Magdebourg Drapeau : Allemagne Claus-Dieter Wollitz[34] Renvoi 9 juin 2020 14e Drapeau : Allemagne Thomas Hoßmang (interim) 9 juin 2020

Règlement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les égalités, on tient d'abord compte de la différence de buts générale, puis du nombre de buts marqués, puis des confrontations directes et enfin si la qualification ou la relégation est en jeu, les deux équipes jouent une rencontre d'appui sur terrain neutre.

Classement[modifier | modifier le code]

Classement final
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Bayern Munich II P 65 38 19 8 11 76 60 +16
2 FC Würzburger Kickers 64 38 19 7 12 71 60 +11
3 Eintracht Brunswick 64 38 18 11 10 63 53 +10
4 FC Ingolstadt 04 R 63 38 17 12 9 61 40 +21
5 MSV Duisbourg R 62 38 17 11 10 68 48 +20
6 FC Hansa Rostock 59 38 17 8 13 54 43 +11
7 SV Meppen 58 38 18 10 12 69 57 +12
8 TSV 1860 Munich 58 38 16 10 12 63 54 +9
9 SV Waldhof Mannheim P 56 38 13 17 8 52 47 +5
10 FC Kaiserslautern 55 38 14 13 11 59 54 +5
11 SpVgg Unterhaching 51 38 12 15 11 50 53 -3
12 Viktoria Cologne P 51 38 14 9 15 65 71 -6
13 KFC Uerdingen 48 38 12 12 14 40 54 -14
14 1. FC Magdebourg R 47 38 10 17 11 49 42 +7
15 Hallescher FC 46 38 12 10 16 64 66 -2
16 FSV Zwickau 44 38 11 11 16 56 61 -5
17 Chemnitzer FC P 41 38 11 11 16 54 60 -6
18 SC Preußen Münster 40 38 9 13 16 49 62 -13
19 SG Sonnenhof Großaspach 32 38 8 8 22 33 67 -34
20 FC Carl Zeiss Iéna 23 38 5 7 26 40 85 -45
Promotion
Relégation
Abréviations

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Équipe réserve et centre de formation du Bayern MunichMSV DuisbourgHallescher FCSpVgg UnterhachingHallescher FCEintracht BrunswickFC IngolstadtEintracht BrunswickMSV Duisbourg

Dernier par journée[modifier | modifier le code]

FC Carl Zeiss IénaSG Sonnenhof Großaspach

Matchs[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats — mise à jour :
Résultats (▼dom., ►ext.) WÜZ MAG BRU ZWI DUI ING KAI MÜN ASP CFC MAN HAL TSV ROS COL UER BAY UNT IEN MEP
FC Würzburger Kickers 0-1 3-1 0-2 0-2 3-1 2-0 3-2 0-3 3-0 0-0 2-2 2-1 3-1 3-1 1-2 3-1 1-2 4-2 3-2
FC Magdebourg 3-0 2-4 1-2 1-1 0-2 0-1 2-2 0-1 1-1 1-1 1-0 5-1 0-1 2-0 1-1 2-2 3-0 6-2 0-2
Eintracht Brunswick 5-2 2-2 3-1 0-3 0-3 2-0 1-0 2-1 2-1 3-2 1-1 2-1 1-2 4-2 4-1 1-1 0-0 1-1 1-2
FSV Zwickau 1-2 0-0 3-2 1-0 0-3 3-5 4-2 0-1 2-1 0-1 5-1 2-2 2-2 4-0 1-2 3-0 3-3 2-0 2-2
MSV Duisbourg 1-1 1-0 1-1 3-1 1-1 3-1 2-0 4-1 2-1 2-3 2-2 2-1 0-0 2-1 2-0 3-2 4-0 1-1 1-3
FC Ingolstadt 04 3-0 0-2 0-0 4-2 3-2 2-1 3-2 1-1 1-1 2-0 2-3 2-2 2-2 0-1 0-1 1-2 0-0 5-1 1-1
FC Kaiserslautern 2-3 1-1 0-3 0-0 1-3 0-0 1-1 0-0 2-0 1-1 1-0 1-1 2-0 3-0 4-0 1-0 1-1 3-1 3-3
SC Preußen Münster 0-0 2-0 1-1 2-1 1-4 0-0 3-2 1-1 3-3 1-3 4-2 0-1 1-0 2-3 1-1 1-4 2-1 2-0 0-3
SG Sonnenhof Großaspach 0-6 1-2 1-3 1-0 1-1 1-5 1-3 0-0 2-0 0-3 1-0 2-4 0-1 0-3 2-2 2-2 0-2 1-2 1-2
Chemnitzer FC 0-0 0-0 1-2 2-2 3-1 0-1 3-1 1-0 0-1 1-1 3-0 0-1 4-2 2-2 1-1 1-0 1-0 3-2 2-4
SV Waldhof Mannheim 1-2 1-1 0-0 0-0 4-3 0-0 1-1 0-0 3-2 4-3 0-4 4-0 1-1 2-1 1-2 2-3 0-3 1-1 0-0
Hallescher FC 2-5 1-1 0-1 1-1 1-0 1-1 1-1 2-2 4-0 3-1 3-0 0-1 1-0 3-4 1-1 1-2 3-5 5-3 3-3
TSV 1860 Munich 1-2 1-1 4-1 3-0 3-2 0-2 3-1 1-1 1-1 4-3 1-1 2-1 0-1 4-2 0-1 1-1 3-0 3-1 0-0
FC Hansa Rostock 1-0 3-1 3-0 1-1 1-2 3-0 1-1 1-0 0-1 1-2 0-1 1-0 2-1 3-3 1-0 2-1 1-1 4-0 2-1
Viktoria Cologne 5-1 1-1 0-0 3-0 1-0 3-0 2-4 2-1 1-0 3-2 2-2 0-2 2-0 1-5 0-1 2-4 0-2 2-2 1-3
KFC Uerdingen 05 1-2 0-0 1-2 4-2 1-1 0-3 0-3 0-2 2-1 1-1 0-3 1-0 1-3 4-1 1-1 0-3 2-2 2-0 0-0
Bayern Munich II 1-1 2-1 2-0 2-0 2-2 2-1 1-3 3-2 2-0 2-2 2-2 6-1 2-1 1-0 2-5 2-1 1-2 2-3 5-1
SpVgg Unterhaching 5-4 0-0 1-3 0-0 2-2 1-2 1-1 2-2 2-0 2-1 0-0 0-3 2-3 1-0 1-1 1-0 0-1 2-2 0-0
FC Carl Zeiss Iéna 1-1 1-1 0-2 2-1 1-2 1-2 1-2 1-2 1-0 0-1 1-2 0-3 0-3 3-1 2-3 0-0 1-2 0-3 0-2
SV Meppen 1-3 1-3 4-3 0-2 1-0 0-2 6-1 3-1 2-1 1-2 0-1 2-3 1-1 0-3 1-1 1-2 5-3 3-0 3-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant récapitule le classement au terme de chacune des journées définies par le calendrier officiel, les matchs joués en retard sont pris en compte la journée suivante.

Journée → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Équipe
Duisbourg 1 8 3 2 2 3 7 7 6 4 4 3 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 3 5 5 5 5
Bayern Munich II 18 12 17 18 13 13 15 17 13 11 8 10 11 14 9 11 14 15 15 15 15 13 11 8 11 9 7 5 4 3 2 2 1 1 1 1 1 1
Brunswick 2 1 1 4 3 1 1 2 3 3 3 4 3 5 5 4 3 3 3 4 5 5 5 5 6 6 9 6 5 4 3 3 3 2 2 3 2 3
Mannheim 9 13 14 9 5 4 6 8 5 5 5 9 9 11 6 8 7 7 7 3 3 4 4 4 3 3 2 4 3 2 4 7 7 7 7 8 9 9
Würzburg 3 9 15 17 12 16 18 15 11 15 12 13 14 13 13 15 16 14 12 13 14 11 8 11 8 7 10 7 8 6 5 5 5 4 3 2 3 2
Ingolstadt 5 2 2 1 1 2 3 6 8 8 6 5 5 4 2 2 4 2 2 2 2 2 2 2 4 5 5 9 7 7 6 6 6 6 4 4 4 4
Munich 9 16 7 15 15 18 14 11 14 12 14 15 15 15 12 14 10 10 11 10 7 6 7 9 9 8 6 3 6 8 7 8 9 8 9 7 7 8
Rostock 7 14 8 13 18 17 13 10 10 13 10 7 6 6 7 10 8 12 13 11 9 9 12 10 7 10 8 10 11 9 8 4 4 5 6 6 6 6
Unterhaching 9 6 6 5 4 6 4 3 1 1 1 2 4 2 3 5 5 5 4 5 4 3 3 3 2 2 3 2 2 5 9 9 8 10 10 11 11 11
Meppen 19 18 9 15 15 9 8 5 7 9 13 14 13 9 10 7 9 6 6 7 8 8 6 7 5 4 4 8 9 11 10 10 10 9 8 9 8 7
Uerdingen 6 10 9 11 17 15 17 13 17 14 16 12 10 12 15 12 11 9 8 8 11 12 9 6 10 11 11 11 10 10 11 11 11 12 13 13 13 13
Kaiserslautern 9 3 5 10 14 10 11 14 15 17 15 16 17 18 16 16 13 11 9 9 10 10 13 14 14 13 14 13 12 12 12 12 12 11 11 10 10 10
Cologne 7 6 12 6 7 7 5 4 4 6 7 6 7 8 8 13 15 16 16 16 16 16 17 17 17 16 12 14 13 13 13 15 14 13 12 12 12 12
Magdebourg 17 17 18 11 11 8 9 9 9 7 9 11 12 7 11 6 6 8 10 12 12 14 14 15 16 12 15 15 15 14 14 13 13 14 14 15 14 14
Chemnitz 9 14 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 16 17 17 17 17 17 17 17 17 17 16 16 15 17 13 12 14 15 15 17 16 16 16 16 17 17
Zwickau 4 5 13 8 10 12 10 12 12 10 11 8 8 10 14 9 12 13 14 14 13 15 15 13 12 14 17 16 17 16 16 16 17 17 18 17 16 16
Halle 16 11 4 3 6 5 2 1 2 2 2 1 1 3 4 3 2 4 5 6 6 7 10 12 13 15 16 17 16 17 17 14 15 15 15 14 15 15
Münster 9 4 11 7 8 11 12 16 16 18 18 18 19 19 19 19 19 19 18 19 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 17 18 18 18
Aspach 20 20 16 14 9 14 16 18 18 16 17 17 18 16 18 18 18 18 19 18 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19
Iéna 15 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20

Statistiques[modifier | modifier le code]

Buts marqués par journée[modifier | modifier le code]

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée.

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs 2019-2020
Rang Joueur Club Buts
1 Drapeau : Ghana Kwasi Okyere Wriedt Bayern Munich II 24
2 Drapeau : Kosovo Albert Bunjaku Viktoria Cologne 19
3 Drapeau : Allemagne Deniz Undav SV Meppen 17
4 Drapeau : Pologne Martin Kobylański Eintracht Brunswick 16
Drapeau : Autriche Philipp Hosiner Chemnitzer FC
5 Drapeau : Allemagne Mike Wunderlich Viktoria Cologne 15
Drapeau : Allemagne Pascal Breier FC Hansa Rostock
Drapeau : Allemagne Luca Pfeiffer Würzburger Kickers
8 Drapeau : Allemagne Elias Huth FSV Zwickau 14
Drapeau : Allemagne Moritz Stoppelkamp MSV Duisbourg
Drapeau : Allemagne Christian Kühlwetter 1. FC Kaiserslautern
Drapeau : États-Unis Terrence Boyd Hallescher FC
12 Drapeau : Allemagne Florian Pick FC Kaiserslautern 13
Drapeau : Allemagne Fabio Kaufmann Würzburger Kickers
Drapeau : Pays-Bas Vincent Vermeij MSV Duisbourg
Drapeau : Allemagne Stefan Kutschke FC Ingolstadt
Drapeau : Allemagne Dennis Eckert Ayensa FC Ingolstadt
17 Drapeau : Allemagne Pascal Sohm Hallescher FC 11
18 Drapeau : Allemagne Lukas Daschner MSV Duisbourg 10
Drapeau : Allemagne Sören Bertram 1.FC Magdebourg
Drapeau de l'Allemagne Christian Beck 1.FC Magdebourg
21 Drapeau : Allemagne Gianluca Korte Waldhof Mannheim 9
Drapeau : Allemagne Dominik Stroh-Engel SpVgg Unterhaching
Drapeau : Pays-Bas Tom Boere KFC Uerdingen
Drapeau : Allemagne Timmy Thiele FC Kaiserslautern
Drapeau : Italie Daniele Gabriele FC Carl Zeiss Iéna
Drapeau : Allemagne Heinz Mörschel Preußen Münster
27 Drapeau : Allemagne Ronny König FSV Zwickau 8
Drapeau : Allemagne Simon Handle Viktoria Cologne
Drapeau : Allemagne Marcel Bär Eintracht Brunswick
30 Drapeau : Allemagne Fabio Viteritti FSV Zwickau 7
Drapeau : Allemagne Moris Schröter FSV Zwickau
Drapeau : Nouvelle-Zélande Sarpreet Singh Bayern Munich II
Drapeau : Allemagne Mortiz Heinrich SpVgg Unterhaching
Drapeau : Allemagne Felix Schröter SpVgg Unterhaching
35 Drapeau : Allemagne Gerrit Wegkamp FSV Zwickau 6
Drapeau : Allemagne Timo Kern Bayern Munich II
Drapeau : Allemagne Sebastian Schuppan Würzburger Kickers
Drapeau : Azerbaïdjan Rüfət Dadaşhov Preußen Münster
Drapeau : Allemagne Maximilian Beister FC Ingolstadt
Drapeau : Allemagne Fatih Kaya FC Ingolstadt
Drapeau : Albanie Valdet Rama SV Meppen
Drapeau : Allemagne Erik Tallig Chemnitzer FC
Drapeau de l'Albanie Jurgen Gjasula 1.FC Magdebourg
Classement des buteurs 2019-2020 (suite place 44-66)
Rang Joueur Club Buts
44 Drapeau : Allemagne Leon Jensen FSV Zwickau 5
Drapeau : Allemagne Malik Tillman Bayern Munich II
Drapeau : Kosovo Albion Vrenezi Würzburger Kickers
Drapeau : Grèce Panagiotis Vlachodimos SG Sonnenhof Großaspach
Drapeau : Cameroun Franck Evina KFC Uerdingen
Drapeau : Kosovo Valmir Sulejmani Waldhof Mannheim
Drapeau : France Mounir Bouziane Waldhof Mannheim
Drapeau : Allemagne Nick Proschwitz Eintracht Brunswick
Drapeau : Allemagne Luka Tankulic SV Meppen
Drapeau : Allemagne Marcel Gaus FC Ingolstadt
Drapeau : Allemagne Luca Schnellbacher Preußen Münster
Drapeau : Allemagne Lucas Cueto Preußen Münster
Drapeau : Pays-Bas John Verhoek FC Hansa Rostock
Drapeau : Allemagne Aaron Opoku FC Hansa Rostock
Drapeau : Allemagne Marius Kleinsorge SV Meppen
Drapeau : Allemagne Steven Lewerenz Viktoria Cologne
Drapeau : Allemagne Leroy-Jacques Mickels MSV Duisbourg
Drapeau : Allemagne Mike Feigenspan Eintracht Brunswick
Drapeau : Allemagne Jonas Nietfeld Hallescher FC
Drapeau : Espagne Rafael Garcia Chemnitzer FC
Drapeau : Allemagne Dejan Bozic Chemnitzer FC
Drapeau : Allemagne Bentley Baxter Bahn Hallescher FC

Mise à jour le

Domicile et extérieur[modifier | modifier le code]

Classement domicile — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 MSV Duisbourg 39 19 10 6 2 37 20 +17
2 Bayern Munich II 37 19 11 4 4 42 28 +14
3 FC Hansa Rostock 38 19 11 4 4 31 16 +15
4 FC Würzburger Kickers 35 19 11 2 6 36 26 +10
5 Eintracht Brunswick 35 19 10 5 4 35 26 +9
6 TSV 1860 Munich 33 19 9 6 4 35 21 +14
7 FC Kaiserslautern 30 19 7 9 3 27 18 +9
8 Chemnitzer FC 30 19 8 6 5 28 21 +7
9 FSV Zwickau 29 19 8 5 6 38 29 +9
10 FC Ingolstadt 04 28 19 9 5 5 32 24 +8
11 Viktoria Cologne 28 19 8 4 7 31 30 +1
12 SC Preußen Münster 27 19 8 5 6 27 30 -3
13 SV Meppen 26 19 8 2 9 35 32 +3
14 Hallescher FC 25 19 6 7 6 36 32 +4
15 SpVgg Unterhaching 24 19 5 9 5 23 25 -2
16 FC Magdebourg 24 19 6 7 6 31 24 +7
17 SV Waldhof Mannheim 24 19 5 9 5 25 27 -2
18 KFC Uerdingen 21 19 5 6 8 21 30 -9
19 SG Sonnenhof Großaspach 13 19 3 4 12 17 41 -24
20 FC Carl Zeiss Iéna 12 19 3 3 13 16 33 -17
Classement extérieur — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Ingolstadt 04 35 19 10 5 4 28 16 +12
2 SV Meppen 32 19 8 8 3 34 25 +9
3 SV Waldhof Mannheim 32 19 8 8 3 27 20 +7
4 FC Würzburger Kickers 29 19 8 5 6 35 34 +1
5 Eintracht Brunswick 29 19 8 5 6 29 27 +2
6 Bayern Munich II 28 19 8 4 7 34 32 +2
7 SpVgg Unterhaching 27 19 7 6 6 27 28 -1
8 KFC Uerdingen 27 19 7 6 6 19 24 -5
9 FC Kaiserslautern 25 19 7 4 8 32 36 -4
10 TSV 1860 Munich 25 19 7 4 8 28 32 -4
11 MSV Duisbourg 23 19 6 5 8 31 28 +3
12 FC Magdebourg 23 19 4 11 4 18 18 0
13 Viktoria Cologne 23 19 6 5 8 34 41 -7
14 FC Hansa Rostock 22 19 6 4 9 22 29 -7
15 Hallescher FC 21 19 6 3 10 28 34 -6
16 SG Sonnenhof Großaspach 19 19 5 4 10 16 26 -10
17 FSV Zwickau 15 19 3 6 10 18 32 -14
18 Chemnitzer FC 14 19 3 5 11 26 39 -13
19 SC Preußen Münster 13 19 2 7 10 22 32 -10
20 FC Carl Zeiss Iéna 11 19 2 5 12 24 52 -28

Affluence[modifier | modifier le code]

Le tableau d'audience montre les matchs à domicile que vous visitez. La commande est triée en fonction de l'audience.

Club Spectateurs Par match Taux de
remplissage
Match à guichet fermé/nb. match
01. Eintracht Brunswick 258 408 18 458 79,13 % 1/14
02. 1. FC Kaiserslautern 250 635 19 280 38,68 % 0/13
03. 1. FC Magdebourg 219 094 16 853 61,29 % 0/13
04. TSV 1860 Munich 194 000 14 923 99,49 % 11/13
05. Hansa Rostock 191 876 13 705 47,26 % 0/14
06. MSV Duisbourg 179 071 13 775 43,73 % 0/13
07. SV Waldhof Mannheim 145 296 11 177 45,99 % 1/13
08. Hallescher FC 110 432 7 888 52,39 % 0/14
09. SV Meppen 100 358 7 720 56,37 % 0/13
10. FC Ingolstadt 04 94 217 6 730 44,27 % 0/14
11. Preußen Münster 91 716 6 551 45,81 % 0/14
12. FC Carl Zeiss Jena 79 355 6 104 46,99 % 0/13
13. Chemnitzer FC 75 140 5 367 35,78 % 0/14
14. FSV Zwickau 72 432 5 572 55,53 % 0/13
15. FC Würzburger Kickers 70 238 5 403 41,28 % 0/13
16. SpVgg Unterhaching 65 350 4 668 31,01 % 1/14
17. KFC Uerdingen 42 102 3 239 5,93 % 0/13
18. Viktoria Cologne 38 944 2 782 27,81 % 0/14
19. SG Sonnenhof Großaspach 36 213 2 587 25,86 % 0/14
20. Bayern Munich II 35 656 2 547 16,98 % 0/14
Total 2 326 721 8 617 42,29 % 14/270
Mise à jour le

Barrages de promotion/relégation[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison, le 16e de 2. Bundesliga affronte la troisième meilleure équipe de 3. Liga pour une double confrontation aller/retour, le vainqueur étant promu en 2. Bundesliga et le perdant relégué en 3. Liga.

Club Score Club
FC Nuremberg - FC Ingolstadt
FC Ingolstadt - FC Nuremberg
Total FC Nuremberg - FC Ingolstadt

Barrages de montée[modifier | modifier le code]

Les champions des Regionalliga Nord Est et Regionalliga Ouest jouent pour la montée en 3e division, en match aller et retour[35].

Club Score Club
Aller 25. juin 2020 Lok Leipzig 2-2 SC Verl
Retour 30. juin 2020 SC Verl 1-1 Lok Leipzig
Total 1. FC Lok Leipzig 3-3e SC Verl


Champion Regionalliga Nord: VfB Lübeck (montée directe)

Champion Regionalliga Nord Est: Lok Leipzig

Champion Regionalliga Sud Ouest: 1. FC Sarrebruck (montée directe)

Champion Regionalliga Bavière: SV Türkgücü-Ataspor München (montée directe)

Champion Regionalliga Ouest: SC Verl

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de)3. Liga infos
  2. (de) « Stadion des FSV Zwickau heißt künftig "GGZ-Arena" », sur www.liga3-online.de (consulté le 20 juin 2019)
  3. (de) « Seitz rückt auf, Hoeneß übernimmt Amateure », sur www.fcbayern.com (consulté en 14 juin 2019)
  4. (de) « André Schubert wird Cheftrainer der KSV », sur holstein-kiel.de (consulté le 16 juin 2019)
  5. (de) « Flüthmann,neuer Chef-Trainer », sur www.eintracht.com (consulté le 17 juin 2019)
  6. (de) « Thomas Sobotzik und David Bergner verlassen Chemnitzer FC », sur chemnitzerfc.de (consulté le 4 septembre 2019)
  7. (de) « FCK UND CHEFTRAINER SASCHA HILDMANN TRENNEN SICH », sur fck.de (consulté le 16 septembre 2019)
  8. (de) « BORIS SCHOMMERS IST DER NEUE FCK-TRAINER », sur fck.de (consulté le 17 septembre 2019)
  9. (de) « Patrick Glöckner wird neuer Cheftrainer des Chemnitzer FC », sur chemnitzerfc.de (consulté le 22 septembre 2019)
  10. (de) « KFC trennt sich von Trainer Heiko Vogel », sur kfc-uerdingen.de (consulté le 25 septembre 2019)
  11. (de) « FCC TRENNT SICH MIT SOFORTIGER WIRKUNG VON TRAINER LUKAS KWASNIOK », sur fc-carlzeiss-jena.de (consulté le 28 septembre 2019)
  12. (de) « NEUES TEAM AN DER SEITENLINIE: CHEFTRAINER RICO SCHMITT UND RENÉ KLINGBEIL ALS CO ÜBERNEHMEN », sur fc-carlzeiss-jena.de (consulté le 28 septembre 2019)
  13. (de) « Neues Trainerduo: Daniel Steuernagel kommt zum KFC », sur kfc-uerdingen.de (consulté le 16 octobre 2019)
  14. (de) « DER TSV 1860 UND DANIEL BIEROFKA BEENDEN DIE ZUSAMMENARBEIT. », sur www.tsv1860.de (consulté le 6 novembre 2019)
  15. (de) « MICHAEL KÖLLNER WIRD NEUER CHEFTRAINER DER LÖWEN », sur www.tsv1860.de (consulté le 9 novembre 2019)
  16. (de) « TRAINER CHRISTIAN FLÜTHMANN FREIGESTELLT », sur www.eintracht.com (consulté le 17 novembre 2019)
  17. (de) « Marco Antwerpen ist neuer Chef-Trainer der Eintracht », sur www.eintracht.com (consulté le 18 novembre 2019)
  18. (de) « Sven Hübscher als Preußentrainer freigestellt », sur www.scpreussen-muenster.de (consulté le 1er décembre 2019)
  19. (de) « Oliver Zapel als Cheftrainer freigestellt », sur www.sg94.de (consulté le 16 décembre 2019)
  20. (de) « 1. FCM stellt Cheftrainer Stefan Krämer frei », sur www.1.fc-magdeburg.de (consulté le 22 décembre 2019)
  21. (de) « 1. FCM begrüßt Claus-Dieter Wollitz », sur www.1.fc-magdeburg.de (consulté le 23 décembre 2019)
  22. (de) « Sascha Hildmann wird neuer Preußentrainer », sur www.scpreussen-muenster.de (consulté le 27 décembre 2019)
  23. (de) « Die SG setzt auch auf der Trainerposition auf die Dorfklub-Stärke: Mike Sadlo und Heiner Backhaus als Trainerteam verpflichtet », sur www.sg94.de (consulté le 4 janvier 2020)
  24. (de) « FCC ENTBINDET RICO SCHMITT VON SEINEN AUFGABEN », sur www.fc-carlzeiss-jena.de (consulté le 4 janvier 2020)
  25. (de) « Die SG Sonnenhof Großaspach stellt das bisherige Trainerduo Sadlo/Backhaus frei », sur www.sg94.de (consulté le 12 février 2020)
  26. (de) « HFC STELLT TRAINER TORSTEN ZIEGNER FREI », sur www.hallescherfc.de (consulté le 24 février 2020)
  27. (de) « HFC VERPFLICHTET TRAINER ISMAIL ATALANi », sur www.hallescherfc.de (consulté le 25 février 2020)
  28. (de) « Hans-Jürgen Boysen ist neuer Cheftrainer beim Dorfklub. », sur www.sg94.de (consulté le 26 février 2020)
  29. (de) « Duo bis Saisonende: Teamchef René Klingbeil und Cheftrainer Kenny Verhoene », sur www.fc-carlzeiss-jena.de (consulté le 27 février 2020)
  30. (de) « FCI TRENNT SICH VON TRAINERDUO SAIBENE - RUMP », sur www.fcingolstadt.de (consulté le 9 mars 2020)
  31. (de) « DRITTE AMTSZEIT: ORAL KEHRT ZUM FCI ZURÜCK », sur www.fcingolstadt.de (consulté le 11 mars 2020)
  32. (de) « Aufstiegscoach Krämer ist neuer Trainer beim KFC Uerdingen », sur kfc-uerdingen.de (consulté le 10 mars 2020)
  33. (de) « Schnorrenberg und Ziebig übernehmen », sur www.hallescherfc.de (consulté le 7 juin 2020)
  34. (de) « Cheftrainer Wollitz freigestellt – Thomas Hoßmang übernimmt », sur www.1.fc-magdeburg.de (consulté le 9 juin 2020)
  35. (de)endgueltige-auslosung-der-aufstiegsspiele

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]