Fête des célibataires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Illustration de la fête des célibataires en Chine.
Ventes d'Alibaba lors de la fête
Année USD (×10⁹) RMB (×10⁹) Variation
2009 0,01[1] 0,05[2] Ø
2010 0,1[1] 0,9[1] +1 700 %
2011 1[1] 5[1] +460 %
2012 3[3] 19[3] +270 %
2013 5[4] 35[4] +83 %
2014 9[5] 57[5] +63 %
2015 14[6] 91[6] +60 %
2016 18[7] 120[7] +32 %
2017 25[8] 170[8] +39 %
2018 31[9] 210[9] +27 %

La fête des célibataires (chinois : 光棍节 ; pinyin : guānggùn jié ; litt. « fête des branches sèches [garçons seuls] », aussi nommé dú shēn jié, « fête du célibataire » ou encore 光棍儿, « homme solitaire » ou encore The Singles' Day from China en Anglais ) est un jour de festivité très célébré chez les jeunes Chinois, pour mettre en avant la fierté d'être célibataire et l'occasion aussi de rompre ce célibat. Cette fête fait aussi l'objet d'importantes récupérations commerciales en Chine, en particulier concernant la vente en ligne. Elle est considérée comme l'opération mondiale de promotion commerciale la plus lucrative au monde, devançant le Black Friday.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, ce sont des étudiants de l'université de Nankin qui, désireux de transposer dans leur pays la fête de la Saint-Valentin, ont lancé cette mode en 1990. La date du (11.11) est choisie car le chiffre « 1 » représente l'individualité[10].

Aspect commercial[modifier | modifier le code]

Jack Ma, le fondateur du site web de commerce électronique Alibaba.com reprend l'idée et lance en 2009 une grande braderie en ligne sur le concept du Black Friday américain[10].

Cette fête est considérée à la fin des années 2010 comme l'opération de promotion commerciale générant le plus important chiffre d'affaires au monde, dépassant en valeur celle du Black Friday[11],[12]. Les ventes des sites du groupe Alibaba, Tmall et Taobao atteignent 4,6 milliards d'euros en 2013, 8,6 milliards en 2014, et plus de 13 milliards d'euros en 2015[13]. En 2018, le chiffre d'affaires total de la journée communiqué par Alibaba fait état de 213,5 milliards de yuans (27 milliards d'euros) de ventes en l'espace de 24 heures[11]. En 2019, dans la nuit du 10 au , le premier milliard de dollars dépensé sur le site d'Alibaba en lien avec la fête est dépensé en 68 secondes, contre 85 secondes en 2018[11].

En 2017, l’événement, qui rime avec publicité massive et livraisons en retard, semble perdre un peu de son attrait en Chine caractérisée par une montée en gamme de la consommation. Les Chinois recherchent davantage la qualité des produits et des services, quitte à y mettre le prix, que les offres promotionnelles agressives proposées en ce jour[14].

Hors de Chine[modifier | modifier le code]

En 2019, le concept commercial est repris en France avec quelques dizaines de magasins proposant des offres sur ce thème ce jour-là[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Ten years of Singles’ Day, China’s ridiculously huge shopping festival », Quartz,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « “双11”从小创意变成大节日 全球卖家从中受益 », Xinhua,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. a et b « Tmall and Taobao See $3 Billion in Sales During China’s 24-Hour Online Shopfest », Tech in Asia,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. a et b « Singles’ Day sales hit 35 bln », Global Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. a et b « Alibaba reports record $9 billion Singles' Day sales », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. a et b « Alibaba's Singles' Day sales surge 60 percent to $14.3 billion », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. a et b « Alibaba posts record Singles' Day sales, but growth slows », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. a et b « Alibaba’s Singles’ Day Goes Global With Record $25 Billion in Sales », Bloomberg,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. a et b « Alibaba Sets Singles' Day Record With $31 Billion in Sales », Bloomberg,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. a et b Denis Demonpion, « 11-Novembre : comment Alibaba a transformé l'Armistice en fête de Célibataires », sur nouvelobs.com, .
  11. a b et c AFP, « Plus fort que le Black Friday, la Fête des célibataires en Chine », sur lepoint.fr, (consulté le ).
  12. Basile Dekonink, « Records, stars et promos : tout comprendre au « 11.11 », la grand-messe du e-commerce chinois », sur lesechos.fr, (consulté le ).
  13. Charlotte Barbaza, « Les chiffres fous d’Alibaba en Chine pour la journée des célibataires », sur capital.fr, (consulté le ).
  14. Simon Leplâtre, « En Chine, le « jour des célibataires » déclenche un nouveau record de ventes », sur lemonde.fr, .
  15. « Le Singles Day en Suisse », sur blackfridaydeals.ch, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]