Exel Industries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une entreprise française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Exel Industries

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan 60 ans d'expertise en pulvérisation
Siège social Drapeau de la France Paris (France)
Direction Guerric Ballu
Actionnaires Exel 60,47 % ; Ballu 15,17 % ; Financière de L'Échiquier 8,86 %
Activité matériel agricole
Produits no 1 mondial protection des végétaux ; no 3 mondial protection des matériaux
Société mère Exel Industrie
Filiales Tricoflex ; Hozelock ; Berthoud ; Caruelle-Nicolas ; Seguip ; Fisher ; Ilemo ; Vermorel ; CMC ; Exel ; Hardi-Evrard ; Herriau ; Tecnoma ; Préciculture ; Matrot Équipements ; Moreau ; Kremlin Rexson ; Sames
Effectif 2 600 (2014)
Site web www.exel-industries.com

Chiffre d’affaires 525 millions € (2011-2012)
en augmentation +22,1 %
Résultat net 33,1 millions € (2011-2012)

Exel Industries est une entreprise française spécialisée dans la fabrication et le commerce de pulvérisateurs. Elle est cotée à la Bourse de Paris et membre de l'indice CAC Small 90.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Acquisition du groupe allemand Holmer
  • 2007 : Acquisition de Hardi International (dont Hardi-Evrard)
  • 2007 : Acquisition de Herriau
  • 2001 : Acquisition de Matrot France
  • 1995 : Entrée dans la pulvérisation industrielle avec l'acquisition de Kremlin
  • 1990 : Reprise de Loiseau et Préciculture
  • 1987 : Création du groupe Exel Industries

Intégration de Berthoud, Caruelle, Nicolas, Seguip et Thomas

  • 1966 : Rachat de Vermorel
  • 1952 : Création de Tecnoma

Usines[modifier | modifier le code]

  • Onze usines en France.

Liens externes[modifier | modifier le code]