Eugène Verboeckhoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eugène Verboeckhoven
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Eugène Joseph VerboeckhovenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Lieux de travail
Père
Barthélemy Verboeckhoven (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Louis Verboeckhoven (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Eugène Verboeckhoven est un peintre d'animaux, de paysages animés et de portraits, sculpteur, graveur, lithographe et directeur de musée belge né à Warneton (Comines-Warneton) le et mort à Schaerbeek le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'élève de son père Barthélemy Verboeckhoven, sculpteur, ainsi que de Balthasar Ommeganck.

En 1816, il travaille sous la direction de Voituron à Gand, où il expose dès 1820.

Il parcourt l'Ardenne et une partie de la France et visite successivement l'Angleterre, l'Allemagne et l'Italie.

Il joue un rôle actif dans la Révolution de 1830 et est nommé directeur-général des musées de Bruxelles.

Il collabore aux œuvres de Jan Baptiste de Jonghe (nl), David de Noter, Koekkoek, Delvaux, Alexander Joseph Daiwaille (en), Frans Kheelhof, Verheyden.

Il a comme élève Louis-Pierre Verwée, les frères Edmond (nl) et Charles Tschaggeny (nl), Adolphe Roberts-Jones et Charles Ferdinand Sermain dit Ceramano (1831-1909).

Il figure dans la liste des fondateurs de l'Université libre de Bruxelles[1].

Il expose régulièrement à la Société des Amis des arts de Bordeaux de 1851 à 1895.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il est exposé dans les collections publiques d'Amsterdam - Anvers - Bruxelles - Courtrai - Gand - Liège - Lierre - Louvain - Luxembourg - New York - Paris - Saint-Pétersbourg - Turnhout - Valenciennes et Verviers.


Postérité[modifier | modifier le code]

La commune de Schaerbeek a donné son nom à une Place Eugène Verboekhoven.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. & V. Berko, Dictionnaire des peintres d'animaux belges et hollandais nés entre 1750 & 1880, Knokke, 1998
  • (en) P. et V. Berko, Dictionary of Belgian Painters born between 1750 & 1875, Knokke 1981, p. 738-740.
  • (en) P. & V. Berko, 19th Century European Virtuoso Painters, Knokke, 2011
  • (nl) P. & V. Berko, N. Hostyn e.a., Eugène Verboeckhoven, Knokke, 1981[3]
  • Catalogue de (252) tableaux, dessins et études provenant de l'atelier de E. Verboeckhoven, hôtel Drouot, salle 8, vente des 24 et 25 avril 1882, Imprimerie Pillet et Dumoulin, Paris, 1882

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Léon Vanderkindere, « Liste des Fondateurs », dans L'université de Bruxelles 1834-1884 . Notice historique, Bruxelles (P. Weissenbruch), 1884 : Verboeckhoven, Eug. R. des Arts, 197.
  2. (en) « Sheep and Cow », sur Wallace Collection (consulté le )
  3. En ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :