Place Eugène Verboekhoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Place Eugène Verboekhoven
image illustrative de l’article Place Eugène Verboekhoven
Situation
Coordonnées 50° 52′ 17″ nord, 4° 22′ 33″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région de Bruxelles-Capitale
Ville Schaerbeek, Bruxelles
Morphologie
Type Place
Forme Circulaire

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Place Eugène Verboekhoven

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Place Eugène Verboekhoven

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Place Eugène Verboekhoven

La place Eugène Verboekhoven (en néerlandais Eugène Verboekhovenplein), souvent appelée La Cage aux Ours est une place bruxelloise de la commune de Schaerbeek où aboutissent huit artères différentes :

  1. rue Van Oost
  2. rue d'Anethan
  3. rue Portaels
  4. avenue Princesse Élisabeth
  5. avenue Eugène Demolder
  6. rue Waelhem
  7. rue Metsys
  8. avenue Maréchal Foch

La numérotation des habitations va de 1 à 15 dans le sens des aiguilles d'une montre. La dénomination de la place date de 1881.

Cette place, dont le surnom est Cage aux Ours, porte le nom d'un peintre belge, Eugène Verboeckhoven, né à Warneton le et décédé à Schaerbeek le .

Plaque de rue "Eugène Verboekhoven"

Un Arrêté royal, daté du , approuvait la délibération du Conseil communal concernant la création d’une place publique à l’intersection de la rue Royale Sainte-Marie prolongée, (actuelle avenue Maréchal Foch) et de la rue à créer sur le Maelbeek voûté. Le Conseil communal approuvait également, le , un cahier des charges pour la mise au concours des travaux projetés sur ce rond-point.

Par souci d’économie, l’entrepreneur supprimait complètement les murs de soutènement prévus et les remplaçait par un système de faux rochers qui cacheront la vue des ponts. Des rocailles fermaient également le square et afin de prévenir les imprudences, le tout fut protégé par une grille circulaire. Or, cette réalisation ne rencontra pas que des admirateurs. C’est au cours d’une réunion lors de la campagne précédant les élections du , que l’échevin de l’Instruction publique, Henri Bergé, adversaire politique du bourgmestre Guillaume Kennis, critiquant avec ferveur ce faux pittoresque donné à ce site ferroviaire, qu’il compara les rochers et les grilles à la fameuse cage aux ours du jardin zoologique de Berne qu’il venait de visiter. Le sobriquet lancé par ce dernier, recueillit la faveur du public, au point que la place est plus connue sous son surnom que sous son nom officiel de place Eugène Verboeckhoven.

Bizarrerie[modifier | modifier le code]

Le nom de la place, tel qu'écrit sur les plaques de rues et les cartes de la commune, oublie le "c" du patronyme d'Eugène Verboeckhoven auquel elle rend pourtant hommage...

Transport public[modifier | modifier le code]

La ligne de chemin de fer 161, reliant Bruxelles à Namur, passe sous la place Verboekhoven. Anciennement, il y avait une gare à la place, la gare de la rue Royale Sainte-Marie.

Une future station de la Ligne 3 du métro de Bruxelles portera le nom de la place. Les travaux devraient commencer en 2018[1].

(32) (55) (58) (59) (92) arrêt Verboekhoven

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]