Eudes de Poitiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eudes de Poitiers
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
La France au début du XIe siècle

Eudes de Poitiers (mort en 1039), duc de Gascogne en 1032, comte de Poitiers et duc d'Aquitaine en 1038.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eudes naît au début du XIe siècle il est le fils de Guillaume V de Poitiers dit le Grand, il hérite en 1032 de la Gascogne à la suite de la mort de son oncle Sanche Guillaume, frère de sa mère Brisque de Gascogne.

En succédant à son demi-frère Guillaume le Gros, il devient brièvement comte de Poitiers et duc d'Aquitaine de décembre 1038 à mars 1039.

Apprenant la mort de son demi-frère survenue le , il remonte depuis la Gascogne jusqu'à la Gâtine (région limitrophe entre l'Anjou et le Poitou) où il est arrêté au château de Germond tenu par Guillaume Ier de Parthenay (†1058).

Eudes meurt le 10 mars 1039 lors du siège du château de Mauzé en Aunis[1] au cours de luttes familiale contre son ancienne belle-mère Agnès de Bourgogne (troisième épouse de son père mort en 1030, qui s'était remariée en 1032 à Geoffroi Martel, futur comte d'Anjou en 1040, sous le nom de Geoffroi II d'Anjou).

A sa mort le comté de Poitiers et le duché d'Aquitaine reviennent à son demi-frère Guillaume Aigret, et le duché de Gascogne à son neveu Bernard II Tumapaler, comte d'Armagnac.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Page 39 dans Histoire littéraire du Poitou (1842) de Jean François Dreux du Radier

Articles connexes[modifier | modifier le code]