Sanche Guillaume de Gascogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sanche V Guillaume de Gascogne
Sancho, Duque da Gasconha - The Portuguese Genealogy (Genealogia dos Reis de Portugal).png

Sanche V dans "Généalogie des rois de Portugal".

Biographie
Décès
Sépulture
Activité
SouverainVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Urraca de Navarre ou Urraca Garcés di Navarra (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie

Sanche Guillaume (Sants-Guilhem), fils cadet de Guillaume Sanche et d’Urraca de Navarre, succéda à son frère Bernard Guillaume de Gascogne comme duc de Gascogne et comte de Bordeaux du jusqu'à sa mort, le .

La Vasconie et ses voisins au début du XIe siècle

Présentation[modifier | modifier le code]

Formé à la cour de son cousin le roi Sanche III de Navarre, il résolut de refaire l’unité au moins morale de toute la Gascogne, en associant comtes et vicomtes de la partie orientale à des œuvres communes. Mais cette volonté venait bien trop tard : en effet, dès le siècle précédent, dans cette partie orientale, de nouveaux comtés - ceux d’Armagnac, d’Aure, de Pardiac - s’étaient détachés des comtés anciens - ceux d’Astarac et de Fezensac ; la partie occidentale avait elle aussi connu une important phase de morcellement par la création de nombreuses vicomtés à l’intérieur des comtés : vicomtés de Montaner et de Lavedan dans le comté de Bigorre ; vicomtés de Béarn, d’Oloron, de Marsan, de Dax, de Tartas, de Maremne dans le comté de Gascogne...

Durant le règne de Sanche Guillaume, l’importance des Landes dans cet ensemble, déjà sensible sous Guillaume Sanche, s’est encore accrue, et Saint-Sever a affirmé son rôle de véritable capitale : c’est là que le comte tient plusieurs assemblées de ses vassaux, et c’est dans le palais élevé sur le promontoire de Morlanne qu’il fait rédiger et marque de son seing son testament.

Union et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse avant 1008 Urraca de Castille[1](† 1041), fille du comte Sanche Ier de Castille, belle-sœur du roi Sanche III de Navarre, et en a deux filles :

Les filles étant mortes sans postérité avant leur père, le duché de Gascogne revient à Eudes de Poitiers, neveu de Sanche Guilaume.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]