Et l'acier fut trempé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Et l'acier fut trempé[1]
Auteur Nikolaï Ostrovski
Pays URSS
Genre Roman
Version originale
Langue russe
Titre Как закалялась сталь
Date de parution 1934
Version française
Traducteur Valentin Feldman
Éditeur Hier et aujourd'hui
Lieu de parution Paris
Date de parution 1945
Nombre de pages 320

Et l'acier fut trempé dans certaines sources Comment l'acier fut trempé[2] (en russe : Как закалялась сталь, Kak zakalyalas stal) est un roman autobiographique de l'écrivain soviétique Nikolaï Ostrovski écrit en 1932. Il est publié pour la première fois par le mensuel Molodaïa gvardia en 1934. Il est consacré à la guerre civile russe et aux grands projets de construction de la nouvelle république soviétique. Le roman est écrit dans le genre de réalisme socialiste[3]. Unique roman de son auteur.

Résumé[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Ostrovski. Et l'acier fut trempé
  2. Tristan Landry, La valeur de la vie humaine en Russie, 1836-1936 : construction d'une esthétique politique de fin du monde, Presses Université Laval, coll. « Intercultures », , 213 p. (ISBN 978-2-7637-7780-1, lire en ligne), p. 134-135
  3. Vsevolod Meyerhold (trad. Béatrice Picon-Vallin), Ecrits sur le théâtre, Presses Université Laval, , 461 p. (ISBN 978-2-8251-0296-1, lire en ligne), p. 409
  4. Jay Leyda (trad. Claude-Henri Rochat), Kino Histoire Du Cinema Russe Et Sovietique, L'AGE D'HOMME, (lire en ligne), p. 520