Éson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eson)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aison.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Médée rajeunit Aeson, tableau de Bartolomeo Guidobono, autour de 1700.

Aïson, nom latinisé en Æson puis francisé en Éson (en grec ancien Αἴσων) est un héros de la mythologie grecque, fils de Créthée et de Tyro et roi d'Iolcos jusqu'à être supplanté par Pélias. Il est surtout connu pour être le père de Jason.

Mythe antique[modifier | modifier le code]

Éson est le fils de Créthée et de Tyro, frère d'Amythaon et de Phérès. Marié à Polymédé, une fille d'Autolycos, il est l'oncle d'Ulysse par sa mère, sœur de Polymédé. Éson est roi d'Iolcos en Thessalie et le père de Jason. D'autres traditions indiquent qu'il serait marié à la fille de Phylacos, Alcimédé.

Aison et Polymédé ont été assassinés par Pelias, le demi-frère de Jason.

Son demi-frère Pélias le dépouilla de son royaume qu'il avait reçu de Créthée. Dans les Métamorphoses d'Ovide, il est rajeuni par la magicienne Médée, à la demande de Jason qui ainsi se débarrasse de lui. Cette tradition est déjà attestée dans les Retours, un poème du Cycle troyen[1].

Postérité dans les arts[modifier | modifier le code]

Le thème du rajeunissement d'Éson par Médée est évoqué par plusieurs peintres de la Renaissance et de l'époque moderne. Dominicus van Wijnen peint La Métamorphose d'Aeson au XVIIe siècle. Le peintre italien Bartolomeo Guidobono peint un Médée rajeunit Æson autour de 1700. Corrado Giaquinto peint un tableau sur le même sujet en 1760.

Notes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Grands dictionnaires », (1re éd. 1951) (ISBN 2-13-050359-4), s.v. Éson.
  • Sandrine Mirza, La mytholologie, France, Gallimard Jeunesse, "Totheme", 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :