Eskişehir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : vieille ville.
Eskişehir
Image illustrative de l'article Eskişehir
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région de l'Anatolie centrale
Province Eskişehir
District Eskişehir
Maire Yılmaz Büyükerşen (2004, DSP)
Préfet Kadir Çalışıcı
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 26
Indicatif téléphonique local 0222
Démographie
Population 482 793 hab.
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 46′ 17″ N 30° 31′ 26″ E / 39.77139, 30.52389 ()39° 46′ 17″ Nord 30° 31′ 26″ Est / 39.77139, 30.52389 ()  
Superficie 1 390 400 ha = 13 904 km2
Localisation
Districts de la province de Eskişehir
Districts de la province de Eskişehir

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Eskişehir

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Eskişehir
Liens
Site de la mairie http://www.eskisehir.bel.tr
Site de la province http://www.eskisehir.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Eskişehir est une ville de Turquie, préfecture de la province du même nom.

La ville d'Eskişehir a une superficie de 13 652 km2. Elle compte 706 009 habitants[réf. nécessaire].

Toponymie[modifier | modifier le code]

On peut traduire Eskişehir par « ancienne ville » en français (de eski = « ancien » ; şehir = « ville »).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut fondée à proximité des ruines historique de Dorylée, où les armées des croisés vainquirent les armées seldjoukides en 1097. Le nom (« Vieille Ville ») Eskişehir vient probablement de ces ruines.

Son importance alla en croissant à l'époque seldjoukide et après à l'époque ottomane. La mosquée d'Alaeddin, appartenant au Sultan Alaeddin Keykubat, est recouverte de tuiles. La mosquée de Kurşunlu, construite en 1525, et son medressé sont des exemples de l'architecture classique ottomane-turque. Ces ouvrages sont tous attribués à l'architecte Sinan.

Les statues, les chapiteaux et les inscriptions épigraphiques trouvées dans cette région sont réunis au musée d’Eskişehir. Dans la ville, les objets qui attirent l’attention des touristes sont  : les pipes et les cannes faites d’une pierre spéciale appelée (Lületaşı) « écume de mer » (silicate de magnésie). Elles plaisent en Europe et sont recherchées depuis des siècles. Le tombeau du grand philosophe Yunus Emre se trouve de même ici. Au faubourg de Çifteler, on remarque des rochers portant des inscriptions ; on appelle cette région la ville de Midas (Midas Şehri) et il semble que le tombeau du roi Midas se trouve ici.

Géographie[modifier | modifier le code]

Un petit lac, à 73 km. de distance d’Eskişehir, alimenté par le fleuve Sakarya, est une place d’excursion pendant les mois d’été.

Distance des grandes villes:

  • Eskişehir-İstanbul : 315 km
  • Eskişehir-Ankara : 234 km
  • Eskişehir-İzmir : 461 km
  • Eskişehir-Bursa : 152 km

Enseignement[modifier | modifier le code]

Eskişehir est le siège de deux universités, l'université Anadolu (Anadolu Üniversitesi) et Eskişehir Osmangazi Üniversitesi, comptant ensemble 70 000 étudiants.

Personnalités nées à Eskişehir[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Eskişehir.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :