Escalier du roi d'Aragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Escalier du roi d'Aragon
Présentation
Type
Patrimonialité
Localisation
Localisation
Coordonnées
Carte

L'escalier du roi d'Aragon est un escalier creusé dans la falaise calcaire de Bonifacio, commune française de Corse.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'escalier du roi d'Aragon se trouve en mer Méditerranée, plus précisément au sud de la pointe du Timon sur laquelle a été édifiée la citadelle de Bonifacio, à la pointe Sud de l'« Île de Beauté », et donne sur le détroit nommé « Bouches de Bonifacio » la séparant de la Sardaigne.

Vu de la mer, par bateau, il apparaît de loin comme un trait sombre en oblique, sur toute la hauteur à flanc de falaise, et de près comme un demi-tube évidé dans la pierre.

Historique[modifier | modifier le code]

Escalier du roi d'Aragon.

En 1420, Alphonse V d'Aragon revendique l'île à la suite de la concession de la Corse du pape Boniface VIII à son ancêtre, Jacques II. Avec Vincentello d'Istria, nommé vice-roi de Corse, il assiège Bonifacio pendant près de cinq mois.

La colonie génoise résiste et le siège est levé. Selon la légende, l'escalier aurait été creusé en une seule nuit par les Espagnols.

En réalité, cet escalier a été réalisé sur une durée plus longue, par les moines franciscains, pour accéder à la source d'eau potable située dans la grotte Saint-Barthélémy au pied de la falaise[1],[2].

Taillé par l'homme directement dans la roche calcaire bonifacienne (calcarénite[3]), l'escalier est composé de 187 marches[4], selon une inclinaison d'environ 45°[5]; en bas, un cheminement horizontal, à 15 m au-dessus du niveau de la mer, puis un second escalier permet de gagner la grotte.

C'est au-dessus de cette grotte qu'un puits a été creusé au XIXe siècle : le puits Saint-Barthélémy. À l'origine, une chaîne à godets actionnée par une éolienne, permettait de monter l'eau, légèrement saumâtre, relayée ensuite par une noria entrainée par un âne. Les godets se déversaient dans une citerne située a côté de la tour du puits, pouvant contenir 21 700 litres[6].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'ouvrage, propriété du département, est inscrit au titre des Monuments historiques par arrêté du . L'arrêté d'inscription du se substitue au précédent[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les monuments - Escaliers du Roi d’Aragon », sur bonifacio-mairie.fr
  2. « L'Escalier du Roy d'Aragon à Bonifacio », sur Office de tourisme de Bonifacio (consulté le )
  3. [PDF] « Le cap de Bonifacio »
  4. L'escalier du Roi d'Aragon à Bonifacio (Corse), C. Ferton, 1909, sur persee.fr
  5. L'escalier comporte des marches de 28 cm de haut, en moyenne, ce qui permet de descendre 53 mètres de falaises ; il fait entre 0,8 m et 2 m de large (1,5 m dans sa plus grande partie)[1].
  6. « Dossier plongée dans le puits Saint Barthélemy de Bonifacio », sur cism (consulté le )
  7. « Escalier du roi d'Aragon », notice no PA00132600, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :