Ermengaud de Rouergue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ermengaud de Rouergue
Titre
Comte de Rouergue et de Quercy
– vers 937
Prédécesseur Eudes de Rouergue
Successeur Raymond Ier de Rouergue
Marquis de Gothie
– vers 937
Prédécesseur Raymond II de Toulouse
Successeur Raymond Ier de Rouergue
Biographie
Dynastie Raimondins
Père Eudes de Toulouse
Mère Garsinde d'Albi
Fratrie Raymond II de Toulouse
Conjoint Adélaïde
Enfants Raymond Ier de Rouergue

Ermengaud de Rouergue né vers 870, décédé après 935 fut comte de Rouergue et de Quercy (918-935), et marquis de Gothie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la mort du comte Eudes La maison raimondine se divisa en deux branches et Ermengaud s'implanta comme Comte de Rouergue après 906[1].

En 930, Deda religieuse fit une donation «tant pour elle que pour le comte Ermengaud et Adelays sa femme et ses enfants, que pour le comte Pons»[2].

Selon Flodoard, Ermengaud et son frère Raymond prêtèrent allégeance au roi Raoul en 932[2].

Il est nommé comme marquis de Gothie, mentionne son fils Hugues en 934, et fait une donation en juillet 935 au monastère de Vabres, avec sa femme Adélaïde[2].

Au total, on peut estimer que l’union d’Ermengaud et Adélaïde engendra au moins huit enfants, deux garçons et six filles[1].

Descendance[modifier | modifier le code]

Fils de Eudes de Rouergue

Marié avec Adélaïde d'origine non déterminée[2],[3], elle est pour certains historiens Adelaïde de Bourgogne [1],[4].

Son fils Raymond Ier de Rouergue lui succéda.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j Sébastien Fray, L’aristocratie laïque au miroir des récits hagiographiques des pays d’Olt et de Dordogne (Xe-XIe siècles)., Paris, Université Paris-Sorbonne - Paris IV, (lire en ligne)
  2. a b c et d (en) Foundation for Medieval Genealogy, « Comtes de Rouergue »
  3. a b c d et e Thierry Stasser, Autour de Roger le Vieux : les alliances matrimoniales des comtes de Carcassonne. In: Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, Tome 108, N°214, Privat,
  4. Settipani, Christian, La noblesse du Midi carolingien : études sur quelques grandes familles d'Aquitaine et du Languedoc du IXe au XIe siècles : Toulousain, Périgord, Limousin, Poitou, Auvergne, Oxford, Unit for prosopographical research, Linacre college, , 388 p. (ISBN 1-900934-04-3)
  5. Hélène Débax, La féodalité languedocienne: XIe-XIIe siècles : serments, hommages et fiefs dans le Languedoc des Trencavel, Presses Univ. du Mirail, , 407 p. (ISBN 978-2858166510)